Skip to main content
Pages des services concernés
Pages des services concernés

Recherche

Le CHU Caen Normandie améliore la prise en charge cardiaque et rénale des patients

Le CHU Caen Normandie est lauréat pour deux prestigieux Projets Hospitaliers de Recherche Clinique cette année.

Ces PHRC soutiennent des projets de recherche prometteurs portés par des professionnels de la santé des services de cardiologie et de néphrologie du CHU, visant à améliorer la prise en charge médicale de deux problématiques majeures : la durée optimale d’un traitement médicale après une intervention cardiaque pour réduire les risques de saignement chez les patients âgés, et la prévention par l’administration d’un nouvel anticoagulant qui pourrait offrir une meilleure protection contre les caillots sanguins chez les patients atteints d’insuffisance rénale.

Ces avancées médicales visent à améliorer la prise en charge des patients et à offrir de meilleures perspectives de traitement.

Projet “Essai SOLOPCI”

Porté par le Dr Vincent Roule, le Pr Farzin Beygui et le Pr Paul-Ursmar Milliez du service de cardiologie du CHU Caen Normandie, ce projet vise à déterminer la durée idéale d’un traitement médical après une intervention cardiaque coronaire. L’objectif est de réduire les risques de saignement tout en maintenant une protection efficace contre les risques thrombotiques en particulier d’infarctus du myocarde et/ou d’accidents vasculaires cérébraux, dans une population de patients âgés. Les chercheurs émettent l’hypothèse que la stratégie de traitement antiagrégant très courte pourrait permettre de réduire davantage les saignements sans compromettre la protection contre les événements thrombotiques, ce qui pourrait révolutionner les pratiques médicales en devenant la stratégie par défaut dans cette population de patients grandissante et trop peu étudiée.

Projet “Essai APIDP2”

Porté le Dr Maxence Ficheux et le Pr Thierry Lobbedez du service de néphrologie du CHU Caen Normandie, ce projet se penche sur le traitement de la fibrillation auriculaire chez les patients en dialyse péritonéale. Les patients atteints d’insuffisance rénale en dialyse péritonéale sont souvent exclus des essais cliniques, ce qui rend la détermination d’un traitement efficace encore plus difficile. L’étude vise à évaluer un nouvel anticoagulant qui pourrait offrir une meilleure protection contre les caillots sanguins tout en réduisant les risques de saignement chez cette population spécifique.

Si cette étude confirme l’hypothèse formulée, ce nouvel anticoagulant pourrait offrir un avantage significatif en termes de réduction des saignements par rapport au traitement standard, ce qui serait une avancée majeure dans le traitement de cette population spécifique.

L’engagement du CHU Caen Normandie dans la recherche scientifique translationnelle

Ces deux PHRC témoignent de l’engagement du CHU Caen Normandie dans la recherche scientifique translationnelle, visant à mettre en œuvre des connaissances scientifiques de pointe pour améliorer les soins et la qualité de vie des patients. Les résultats de ces études pourraient avoir un impact significatif sur les pratiques cliniques et ouvrir la voie à de nouvelles approches thérapeutiques.

Le CHU Caen Normandie continuera d’investir dans la recherche et l’innovation pour offrir des avancées médicales de premier plan à ses patients, en mettant l’accent sur des problématiques de santé cruciales telles que celles abordées dans les projets SOLOPICI et APIDP2.

CHU Caen Normandie

Contact presse

Service Communication
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9