Skip to main content

Plateforme de recherche

Afin de stimuler la recherche clinique et translationnelle en Santé, le CHU Caen Normandie, a créé au sein du nouveau Bâtiment Biologie Recherche une zone Recherche de plus de 600 m² où seront désormais implantés divers laboratoires de recherche spécialisés en Santé du site Caennais.

Cette zone recherche sera idéalement située à proximité des différentes plateformes du Laboratoire de Biologie Médicale et de la Direction de la Recherche et Innovation du CHU. Elle permettra de faciliter les interactions entre chercheurs et cliniciens, de stimuler les échanges transdisciplinaires et d’accueillir les étudiants et chercheurs dans des locaux dédiés la recherche et à l’innovation.

  • Reflétant la réflexion menée par le CRBSP du CHU de Caen-Normandie, ses trois axes stratégiques de recherche y seront représentés

    Pour l’axe Cœur-Cerveau

    L’institut BB@C est un GIS, fondé par l’Inserm, l’Université de Caen Normandie et le CHU Caen Normandie, qui associe chercheurs fondamentaux, cliniciens et entrepreneurs dans un objectif commun d’améliorer la santé humaine en neurologie.

    BB@C crée les outils pour une recherche d’excellence en Normandie, visible et attractive.

    Pour l’axe Cancérologie

    L’équipe en devenir “oncoCARE : Oncogenèse, Biomarqueurs et cibles thérapeutiques des CAnceRs solides et hEmopathies malignes”, équipe qui sera rattachée à l’Unité ISTCT (Imagerie et Stratégies Thérapeutiques pour les Cancers et Tissus Cérébraux_UMR6030) et l’Unité ANTICIPE. OncoCARE réunit les chercheurs et cliniciens du CHU de Caen dont les préoccupations sont la dissection des mécanismes de transformation maligne, la recherche de biomarqueurs et de nouvelles cibles thérapeutiques dans l’optique de toujours améliorer la prise en charge des patients atteints d’une tumeur solide (cancer du poumon, cancer du rein, gliomes) ou d’une hémopathie maligne (lymphomes, les mastocytoses et hyperéosinophilies).

    Pour l’axe émergent Infectieux

    L’UMR 1311 INSERM DYNAMICURE (Dynamique Microbienne associée aux Infections Urinaires et Respiratoires). L’unité DYNAMICURE unité de recherche centrée sur la dynamique évolutive des agents microbiens (bactéries et virus) urinaires et respiratoires, incluant leurs interactions avec les microbiomes, les phénomènes de persistance et d’émergence (épidémies, résistance aux antimicrobiens).

  • Structure·s interne·s impliquée·s

    Recherche
    Recherche
    Recherche
  • Trois structures transversales en support à ces axes

    Une plateforme universitaire

    la plateforme universitaire VIRTUAL’HIS spécialisée dans la recherche de biomarqueurs tissulaires (protéines ou acide nucléique spécifiques) et l’analyse quantitative numérique des échantillons biologiques.

    InnovaSEQ : Plateforme de tri cellulaire et séquençage haut débit

    La plateforme InnovaSEQ  · Cell sorting and NGS @ Caen-Normandie est une plateforme technologique non thématique innovante accessible à l’ensemble de la communauté scientifique. Elle propose des équipements et services pour la cytométrie en flux, le tri cellulaire et le séquençage haut débit dans le cadre de projets de recherche.

    La plateforme met à disposition des équipements après formation et habilitation des utilisateurs et propose un accompagnement dans toutes les étapes de projets scientifiques en génomique fonctionnelle à haut débit sous forme de collaborations de recherche et/ou de prestations.

    Un espace mutualisé

    Un espace mutualisé dédié à des outils innovants de biologie moléculaire partagés entre plusieurs structures : BB@C, BioTARGen et d’autres potentiellement intéressées. L’unité BioTARGen, en lien avec le Centre de Référence Maladies Rares “Anomalies du métabolisme phosphocalcique”, développe les analyses de validation de variants (tests de fonctionnalité) via la transcriptomique ou l’analyse protéique (au sein de la FHU G4 Génomique). La plateforme InnovaSEQ, cytométrie de flux, tri-cellulaire et séquençage haut débit, hébergée au CHU de Caen, est une des briques mises en œuvre par l’institut BB@C pour le futur.

    Un espace 3D

    Enfin, un espace dédié à l’impression 3D regroupant plusieurs imprimantes sera identifié au cœur de cet espace.