Skip to main content
  • Médecine de la reproduction
Médecine de la reproduction

Médecine de la reproduction

Médecine de la reproduction

Le service de médecine de la reproduction a pour objectif la prise en charge de couples ayant des difficultés à débuter une grossesse.

Elle est une section du service Gynécologie.

Le service de médecine de la reproduction a pour objectif la prise en charge de couples ayant des difficultés à débuter une grossesse.

Elle est une section du service Gynécologie.

  • Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations Consultations

    Acupuncture

    Sf Anne-Christine Paris, Sf Gaétane Colin
    Horaire de consultations

    Accueil d’embryon et double don de gamètes

    Dr Christine Denoual-Ziad, Dr Marie-Ange Clarotti
    Horaire de consultations

    Addictologie

    Sf Patricia Rault
    Horaire de consultations

    Andrologues · infertilité masculine

    Dr Antoine Clergeau
    Horaire de consultations

    Anesthésie

    ARE Dr Mathilde Lermuzeaux, ARE Dr Anne-Laure Lepori, ARE Dr Stephanie Deryckere, ARE Dr Denis Sousa Da Silva, ARE Dr Pierre Grassin, ARE Dr Delastre Robin, ARE Dr Therese Simonet
    Horaire de consultations

    Biologie

    Dr Amélie Ancelle, Dr Marie-Ange Clarotti, Dr Anne-Sophie Gilles, Dr Marion Labarre
    Horaire de consultations

    Don d’ovocytes

    Dr Christine Denoual-Ziad, De Céline Renard
    Horaire de consultations

    Don de spermatozoïdes

    Dr Marie-Ange Clarotti
    Horaire de consultations

    Gynécologie AMP

    Dr Cécile Delesalle, Dr Christine Denoual-Ziad, Dr Cécile Desoubeaux, Dr Sophie Lubrano, Dr Meriem Mouadil, Dr Stanislas Mulot de Lacroix, Dr Céline Renard, Dr Amélie Scornet, Dr Alice Lecacheur, Dr Clémence Guillin
    Horaire de consultations

    Préservation de fertilité féminine

    Dr Christine Denoual-Ziad, Dr Sophie Lubrano, Dr Cécile Desoubeaux, Dr Céline Renard, Dr Claire Gourbesville, Dr Stanislas Mulot de Lacroix, Dr Amélie Scornet, Dr Alice Lecacheur, Dr Clémence Guillin
    Horaire de consultations

    Psychologie

    Ps Christine Albert, Ps Delphine Quiedeville, Ps Laura Dumesnil
    Horaire de consultations

    Transidentité

    Dr Claire Gourbesville, Dr Antoine Clergeau
    Horaire de consultations

    Tabacologie

    Dr Fabienne Bottet
    Horaire de consultations

      Composition du service

      • 8 praticiens hospitaliers
      • 1 praticien attaché
      • 1 docteur junior
      • 3 psychologues
      • 1 sage-femme cadre
      • 3 sage-femmes
      • 4 secrétaires
      • 6 techniciennes de laboratoire
    • Nos prises en charge

      Principes de la reproduction

      Tout au long de leur prise en charge, les couples auront besoin d’avoir des repères quand aux différentes étapes nécessaires à la formation d’un embryon qui pourra se développer dans l’utérus de la femme pour aboutir à la naissance d’un enfant.

      Chaque étape du traitement reprend les étapes normales de la reproduction humaine en y ajoutant l’aide nécessaire à passer l’obstacle existant au sein du couple :

      1. Stimulation hormonale féminine naturelle
      2. Ovulation
      3. Sécrétion d’estrogènes par l’ovaire
      4. Migration des spermatozoïdes dans les voies génitales
      5. Formation d’un embryon dans la trompe
      6. Arrivée de l’embryon dans l’utérus
      7. Implantation de l’embryon dans l’utérus

      Pour plus d’informations sur les principes de la reproduction, consultez le site web de l’Agence de la biomédecine.

      Traitements proposés

      Parmi les couples qui se forment actuellement en France, 1 sur 6 a des difficultés à débuter une grossesse. Le service de médecine de la reproduction a pour objectif la prise en charge de ces couples. Après un bilan, le traitement le plus adapté à votre situation pourra vous être proposé.

      Les gynécologues, biologistes, sages-femmes, techniciens de laboratoire, aides-soignantes assurent la prise en charge médicale, administrative et psychologique des couples infertiles.

      Les biologistes assurent aussi la congélation embryonnaire, l’accueil d’embryons donnés à un couple infertile et le don d’ovocytes.

      Selon les éléments retrouvés lors de votre bilan et pendant votre suivi votre médecin pourra vous proposer :

      • une stimulation de l’ovulation,
      • une insémination intra-utérine,
      • une Fécondation In-Vitro (FIV),
      • une Fécondation in-vitro avec Injection Intra-Cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI),
      • un don de sperme,
      • un don d’ovocyte [Cf. En savoir plus > “Donner ses ovocytes” ci-dessus],
      • un accueil d’embryon.
      Donner ses ovocytes

      Qu’est-ce qu’un Ovocyte ?

      L’ovocyte est la cellule reproductrice féminine (la cellule reproductrice masculine étant le spermatozoïde). Chaque ovaire contient plusieurs milliers d’ovocytes présents dès la naissance, dont le nombre diminue progressivement au cours de la vie. A partir de la puberté, chaque mois, une dizaine d’ovocytes se développe pour aboutir à l’ovulation d’un seul, pouvant être fécondé par un spermatozoïde.

      Pour qui donner ?

      Les ovocytes sont donnés à des couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant :

      • soit parce que la femme n’a pas naturellement d’ovocytes,
      • soit parce que ses ovocytes présentent des anomalies,
      • soit parce que, pour être soignée d’une maladie grave, elle a subi un traitement qui a détruit ses ovocytes,
      • soit parce que le couple risque de transmettre une maladie génétique grave à l’enfant.

      Qui peut donner* ?

      • femme majeure
      • âgée de moins de 37 ans
      • en bonne santé

      *Pour les femmes n’ayant pas eu d’enfant, la possibilité du don est mentionnée dans la loi votée en juillet 2011 et en attente du décret d’application.

      Les différentes étapes du Don :

      1. prendre rendez-vous au : 02 31 27 20 59
      2. rencontre avec un médecin
      3. rencontre avec une psychologue
      4. stimulation des ovaires
      5. prélèvement des ovocytes
      Fécondation in vitro

      Le nombre de FIV réalisées par an est de 500.

      Pour plus d’informations sur la Fécondation In-Vitro, consultez notre guide pratique pour la réalisation d’une FIV ci-dessous.

      La preservation de fertilité

      Le centre de médecine et biologie de la reproduction permet aux patientes de réaliser une préservation de la fertilité. Cette préservation peut être réalisée dans deux contextes :

      • Sur indication médicale : devant certaines pathologies ou traitements pouvant altérer temporairement ou définitivement la fertilité,
      • Sans indication médicale : autoconservation de gamètes chez les patientes de 29 à 37 ans aussi appelée préservation sociétale.

      Au sein de notre centre, différentes modalités de préservation sont proposées.

      • La cryopréservation ovocytaire sera réalisée après une stimulation hormonale et une ponction ovocytaire au bloc opératoire.
      • La cryopréservation embryonnaire sera réalisée après stimulation hormonale, ponction ovocytaire et après fécondation in vitro.
      • La cryopréservation de cortex ovarien est une technique chirurgicale consistant au prélèvement de cortex ovarien.
      • La maturation in vitro peut être réalisée dans certains cas particuliers

      Dans le cadre de la préservation sociétale, le bilan initial comporte des examens sanguins ainsi qu’une échographie pelvienne. La cryopréservation ovocytaire est la technique utilisée. Les ovocytes pourront être réutilisés par la patiente en l’absence de grossesse spontanée ou en cas d’échec des autres modalités d’assistance médicale à la procréation (AMP). Cette technique offre une sécurité supplémentaire aux patientes mais ne peut garantir une future grossesse.

      Dans le cadre d’une indication médicale, le choix de la technique dépendra des paramètres intrinsèques de la patiente, de la pathologie indiquant la préservation et du traitement prévu ainsi que du délai disponible. L’intérêt de la préservation médicale de fertilité est d’offrir une ressource supplémentaire aux patientes désirant une grossesse après prise en charge de leur pathologie. La réutilisation des ovocytes, des embryons (correspondant à une préservation de fertilité du couple et réutilisables seulement au sein du couple), ou du cortex ovarien sera envisageable en l’absence de survenue d’une grossesse spontanée ou après échec des autres techniques d’AMP.

      Pour plus d’information sur les différentes modalités de préservation de fertilité vous pouvez vous rendre sur le site suivant

      Pathologies

      Problèmes ovariens

      Syndrome des ovaires poly kystiques :
      fonctionnement ovarien perturbé ne permettant pas lors d’un cycle d’obtenir un ovulation. Une diminution de la fréquence voire une disparition des règles est fréquente. Il s’y associe souvent un problème de prise de poids excessive.

      Dysfonctionnement ovarien avec trouble de l’ovulation :
      déséquilibre hormonal d’origine variable, ne permettant pas une ovulation à chaque cycle.

      Insuffisance ovarienne :
      ralentissement du fonctionnement ovarien qui, dans la plupart des cas, est liée à l’âge de la femme, mais qui peut parfois être plus précoce. Ceci entraine une diminution des capacités de l’ovaire à produire un ou plusieurs follicules de bonne qualité chaque mois.

      Problème cervical

      Chez la femme, la glaire sécrétée au niveau du col de l’utérus peut être défavorable au passage des spermatozoïdes vers la cavité utérine et les trompes. Chez l’homme, le nombre de spermatozoïdes efficace peut être diminué.

      Dans ces situations, le col de l’utérus n’est pas franchi par les spermatozoïdes. Des inséminations intra-utérines pourront solutionner ce problème, car les spermatozoïdes préparés seront directement déposés dans l’utérus.

      Problèmes tubaires

      Obstruction partielle ou totale des trompes suite à une infection par exemple, ablation d’un ou des trompes pour raison médicale, ne permettant pas le passage des gamètes afin d’obtenir la fécondation naturelle.

      Anomalie du nombre, de la vitalité, de la forme des spermatozoïdes

      Difficulté plus ou moins marquée du testicule à produire des spermatozoïdes, d’origine variable :

      • par atteinte dès l’enfance (cryptorchidie),
      • par lésion lors d’une infection urinaire ou testiculaire,
      • par traumatisme direct du testicule (loisirs, chirurgie),
      • par anomalie génétique,
      • par utilisation de toxique (tabac, alcool, cannabis, solvants professionnels…),
      • par exposition excessive à la chaleur.

      Selon l’importance des anomalies du sperme, la technique d’assistance médicale à la procréation pourra varier : insémination intra-utérine, FIV, ICSI, congélation du sperme, utilisation d’un don de sperme dans les cas extrêmes.

      Préservation de fertilité

      Les services de médecine et biologie de la reproduction permettent aux patientes de réaliser une préservation de la fertilité. Cette préservation peut être réalisée dans deux contextes :

      • Sur indication médicale : devant certaines pathologies ou traitements pouvant altérer temporairement ou définitivement la fertilité,
      • Sans indication médicale : autoconservation de gamètes chez les patientes de 29 à 37 ans aussi appelée préservation sociétale.

      Au sein de notre centre, différentes modalités de préservation sont proposées.

      • La cryopréservation ovocytaire sera réalisée après une stimulation hormonale et une ponction ovocytaire au bloc opératoire.
      • La cryopréservation embryonnaire sera réalisée après stimulation hormonale, ponction ovocytaire et après fécondation in vitro.
      • La cryopréservation de cortex ovarien est une technique chirurgicale consistant au prélèvement de cortex ovarien.
      • La maturation ovocytaire in vitro

      Dans le cadre de la préservation sociétale, le bilan initial comporte des examens sanguins ainsi qu’une échographie pelvienne. La cryopréservation ovocytaire est la technique utilisée. Les ovocytes pourront être réutilisés par la patiente en l’absence de grossesse spontanée ou en cas d’échec des autres modalités d’assistance médicale à la procréation (AMP). Cette technique offre une sécurité supplémentaire aux patientes mais ne peut garantir une future grossesse.

      Dans le cadre d’une indication médicale, le choix de la technique dépendra des paramètres intrinsèques de la patiente, de la pathologie indiquant la préservation et du traitement prévu ainsi que du délai disponible. L’intérêt de la préservation médicale de fertilité est d’offrir une ressource supplémentaire aux patientes désirant une grossesse après prise en charge de leur pathologie. La réutilisation des ovocytes, des embryons (correspondant à une préservation de fertilité du couple et réutilisables seulement au sein du couple), ou du cortex ovarien sera envisageable en l’absence de survenue d’une grossesse spontanée ou après échec des autres techniques d’AMP.

      Pour plus d’information sur les différentes modalités de préservation de fertilité vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agence Biomédecine.

      Endométriose

      Développement de tissu endométrial (recouvrant normalement l’intérieur de l’utérus), à l’intérieur de la cavité abdominale. Ceci provoque des douleurs et une infertilité par atteinte des différents éléments de l’abdomen, en particulier les ovaires avec apparition de kystes.

      Infertilité idiopathique

      L’infertilité du couple reste inexpliquée malgré les analyses effectuées. La réalisation d’une fécondation in-vitro pourra solutionner le problème et donner des informations plus précises sur les gamètes ainsi prélevées et visualisées au laboratoire d’Assistance Médicale à la Procréation.

      Documents utiles

      L’accueil d’embryons

      L’accueil d’embryons

      AMP Spermatozoïdes

      AMP Spermatozoïdes

      Assistance Médicale à la Procréation avec don de spermatozoïdes
      AMP Fécondation In Vitro

      AMP Fécondation In Vitro

      Assistance Médicale à la Procréation
      Parcours pour une insémination

      Parcours pour une insémination

      Guide de votre suivi
      Parcours pour une FIV

      Parcours pour une FIV

      Guide
      Préserver sa fertilité

      Préserver sa fertilité

      Que faire après certains actes obstétricaux ou certaines chirurgies gynécologiques ?
      • Centres de compétence & collaborations

      • Les dernières actualités liées au service…

      Localiser / contacter le service

      Médecine de la reproduction

      Hôpital Femme-Enfant-Hématologie

      Avenue de la Côte de Nacre
      CS 30001
      14033 Caen cedex 9


      Médecine de la reproduction

      Secrétariat du service


      Niveau Accès GPSEntrée Email
      Médecine de la reproduction
      Hôpital Femme-Enfant-Hématologie
      Niveau : 2
      Accès GPS: Principal
      Entrée Principale du CHU Caen Normandie