Skip to main content
Pages des services concernés

Innovation

Le service de médecine nucléaire révolutionne le diagnostic du cancer de la prostate

Le CHU Caen Normandie a réalisé une avancée importante dans le domaine du diagnostic et du suivi thérapeutique des patients atteints de cancer de la prostate, grâce à l’expertise et à l’innovation de son service de médecine nucléaire. L’unité de radiopharmacie de ce service a développé une méthode qui permet de détecter avec une précision inégalée les tumeurs et les métastases de ce cancer, habituellement indétectables par d’autres techniques d’imagerie.

Un nouveau médicament novateur

Ce nouvel outil, baptisé Gallium PSMA (Prostate-Specific Membrane Antigen), a été produit sur place à l’aide d’un automate piloté par ordinateur. Le CHU Caen Normandie devient ainsi le premier centre en Normandie occidentale à produire ce médicament novateur, rejoignant plusieurs centres médicaux de pointe dans le monde.

Le Gallium PSMA cible spécifiquement les cellules tumorales de la prostate, ouvrant de nouvelles perspectives en matière de dépistage précoce, de traitement personnalisé et de suivi thérapeutique pour les patients atteints de ce cancer, le plus fréquent chez les hommes.

Grâce à cette technologie de pointe, les médecins seront en mesure de détecter les limites de la tumeur avec une précision inégalée, optimisant ainsi les stratégies de traitement et réduisant les complications et les effets secondaires. De plus, le Gallium PSMA joue un rôle crucial dans le suivi thérapeutique en évaluant la réponse du cancer au traitement. Cela permet aux médecins d’ajuster les protocoles thérapeutiques de manière réactive, offrant ainsi une prise en charge personnalisée et améliorant les résultats cliniques.
Un premier patient a bénéficié de cette technique le vendredi 16 juin 2023 au CHU Caen Normandie. Cette étape marque un tournant dans le domaine de la médecine nucléaire normande et positionne l’unité de radiopharmacie du CHU Caen Normandie comme pionnière dans le domaine.

Le professeur Denis Agostini, chef du service de médecine nucléaire & théranostique, souligne également l’engagement continu du CHU Caen Normandie à fournir des soins de qualité et à la pointe de la technologie aux patients atteints de cancer de la prostate et exprime sa fierté et sa gratitude envers l’équipe de radiopharmacie et tout particulièrement le travail du Dr Jonathan Vigne ainsi que du Dr. Maïté Esnault pour cette avancée majeure.

Le CHU Caen Normandie, établissement expert de recours de la région, reste déterminé à poursuivre ses efforts dans la recherche et le développement de nouvelles solutions diagnostiques et thérapeutiques pour lutter contre le cancer de la prostate et d’autres maladies graves.

CHU Caen Normandie

Contact presse

Service Communication
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9