Découvrez le CHU

Le Projet d'Etablissement

Mis à jour le 25/09/2017
CHU de Caen - service communication
imprimer l'article
Envoyer la page par mail
flux RSS du CHU de Caen

Le projet d'établissement du CHU repose sur 4 points clés :

Le projet médical

Le projet médical du CHU s'oriente vers trois idées force : premièrement, le CHU ne s'organise plus uniquement autour de la notion d'hospitalisation. Deuxièmement, le CHU doit promouvoir ses savoir-faire. Troisièmement, le CHU doit assumer pleinement sa mission en termes d'enseignement et de recherche. Ces axes constitueront la charpente autour de laquelle se réfléchira la conception du futur hôpital de Caen.

Le projet social

Etablissement de près de 6 000 agents, le Centre Hospitalier Universitaire de Caen souhaite valoriser ses ressources humaines par la définition d'une politique sociale à la fois réaliste et ambitieuse.^Le Projet Ressources humaines a vocation à formaliser les démarches mises en œuvre dans l'établissement et à les amplifier pour améliorer la qualité de vie au travail des personnels.

La Reconstruction

Annoncée le 27 septembre 2010 par Roselyne Bachelot, Ministre de la santé et des sports, la reconstruction du CHU de Caen a été officiellement lancée par Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, le vendredi 16 décembre 2016, pour un budget de près de 500M€.

Situé sur le site actuel du CHU (plateau Nord), en contiguïté avec le Bâtiment Sud qui sera intégré au projet, le futur CHU, dont la fin des travaux est attendue pour 2026, proposera 1049 lits et places en médecine, chirurgie et obstétrique - MCO (1239 aujourd’hui).

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Normandie Centre

Le GHT Normandie Centre réunit les hôpitaux d'Argentan, Aunay-sur-Odon, Bayeux, CHU de Caen, EPSM de Caen, Côte Fleurie, Falaise, Lisieux, Pont-l'Evêque et Vimoutiers. Le CHU de Caen est désigné comme établissement support du GHT.

Le travail collaboratif sur le projet médical partagé s'est structuré à ce jour autour de douze thématiques stratégiques prioritaires : le département d'information médicale, la biologie, la pharmacie, l'imagerie, la santé mentale, les personnes âgées, les urgences/soins critiques et situations sanitaires exceptionnelles, proximité/premier recours/SSR/HAD, la cancérologie, la périnatalité, la chirurgie et la cardiologie.