Skip to main content

Mars bleu

Recherche : améliorer la participation au dépistage du cancer colorectal

Dans le cadre de la lutte contre le cancer colorectal, une étude commandée par l’Institut National du Cancer (INCa) à l’Unité INSERM 1086 ANTICIPE et promue par le CHU Caen Normandie évalue actuellement l’impact de l’envoi direct des kits de dépistage au domicile. Avec une participation au dépistage organisé du cancer colorectal (DOCCR) en France inférieure à 40%, cette approche vise à améliorer le taux de participation en éliminant la nécessité d’une consultation médicale.

Objectifs

L’étude EXPEDIT, promue par le CHU Caen Normandie et menée dans la région Centre-Val de Loire, porte sur 64 000 personnes éligibles au DOCCR. Elle vise à examiner spécifiquement l’influence de l’envoi postal direct du test sur la participation au dépistage et le taux de réalisation de la coloscopie en cas de résultat positif, tout en évaluant l’efficacité médico-économique.

Le dépistage organisé du cancer colorectal est recommandé tous les 2 ans, pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans, sans symptômes, ni antécédents. Le test peut habituellement être retiré auprès d’un médecin (généraliste, gastroentérologue, gynécologue), dans une pharmacie, ou commandé en ligne.

Hypothèses et attentes

L’hypothèse fondamentale de l’étude est que l’envoi direct des kits de dépistage au domicile des participants améliorera significativement le taux et le délai de participation au DOCCR, tout en préservant le taux de coloscopie. Cette approche pourrait également se révéler économiquement viable.

Cette étude prometteuse s’inscrit comme une initiative stratégique pour accroître l’efficacité du dépistage du cancer colorectal en France.

CHU Caen Normandie

Contact presse

Service Communication
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9