Skip to main content
CHU Caen Normandie

Institut de Formation d’Aides-Soignant·e·s

L’Institut de Formation d’Aides-Soignant·e·s (IFAS) du CHU Caen Normandie, forme chaque année 130 élèves par promotion. La rentrée s’effectue la première semaine de septembre et l’obtention du Diplôme d’État en août de l’année suivante.

CHU Caen Normandie

Institut de Formation d’Aides-Soignant·e·s

L’Institut de Formation d’Aides-Soignant·e·s (IFAS) du CHU Caen Normandie, forme chaque année 130 élèves par promotion. La rentrée s’effectue la première semaine de septembre et l’obtention du Diplôme d’État en août de l’année suivante.

L’équipe pédagogique

  • Le Métier

    L’aide-soignant

    L’aide-soignant·e exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R .4311-3 à R .4311-5 du code de la santé publique.

    Dans ce cadre, l’aide-soignant·e réalise des soins aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.

    L’aide-soignant·e accompagne la personne dans les activités de sa vie quotidienne, il·elle contribue au bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

    L’aide-soignant·e participe, dans la mesure de ses compétences, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

    Il·elle exerce en milieu hospitalier (publics et privés) ou en milieu extra-hospitalier (Maisons de retraite, Services de soins à domicile, Maisons d’Accueil Spécialisées…).

    Débouchés et poursuite d’études

    Le diplôme d’État d’aide-soignant·e permet aux diplômés d’exercer le métier d’aide-soignant dans les établissements de soins (hôpitaux publics ou privés, centres de convalescence, de rééducation), dans les établissements médico-sociaux (EHPAD, établissements accueillant des personnes en situation de handicap) en SSIAD, en HAD

    Vous pourrez ensuite accéder à d’autres formations, dont :

    • Auxiliaire de puériculture;
    • Assistant de Soins en Gérontologie;
    • Assistant Éducatif et Social;
    • Infirmier : après 3 années d’expérience en tant qu’aide-soignant·e, le diplômé peut se présenter au concours d’entrée des écoles d’infirmier·ère·s.

    S’il est bachelier, un aide-soignant·e peut poursuivre sa formation et préparer le DE d’infirmier·ère accessible sur dossier via la plateforme ParcourSup.

    L’aide-soignant

    L’aide-soignant·e exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R .4311-3 à R .4311-5 du code de la santé publique.

    Dans ce cadre, l’aide-soignant·e réalise des soins aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.

    L’aide-soignant·e accompagne la personne dans les activités de sa vie quotidienne, il·elle contribue au bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

    L’aide-soignant·e participe, dans la mesure de ses compétences, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

    Il·elle exerce en milieu hospitalier (publics et privés) ou en milieu extra-hospitalier (Maisons de retraite, Services de soins à domicile, Maisons d’Accueil Spécialisées…).

    Débouchés et poursuite d’études

    Le diplôme d’État d’aide-soignant·e permet aux diplômés d’exercer le métier d’aide-soignant dans les établissements de soins (hôpitaux publics ou privés, centres de convalescence, de rééducation), dans les établissements médico-sociaux (EHPAD, établissements accueillant des personnes en situation de handicap) en SSIAD, en HAD

    Vous pourrez ensuite accéder à d’autres formations, dont :

    • Auxiliaire de puériculture;
    • Assistant de Soins en Gérontologie;
    • Assistant Éducatif et Social;
    • Infirmier : après 3 années d’expérience en tant qu’aide-soignant·e, le diplômé peut se présenter au concours d’entrée des écoles d’infirmier·ère·s.

    S’il est bachelier, un aide-soignant·e peut poursuivre sa formation et préparer le DE d’infirmier·ère accessible sur dossier via la plateforme ParcourSup.

  • La Formation

    Institut de Formation d’Aides-Soignants

    Depuis la création de l’Institut de Formation d’Aides-Soignant·e·s (IFAS) du CHU Caen Normandie, les projets pédagogiques n’ont cessé d’évoluer et se modifier au regard des bilans réalisés et de s’adapter en s’appuyant sur des valeurs qui donnent sens aux activités.

    L’Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux impulse une nouvelle réflexion de fond sur les enjeux et l’organisation de la formation.

    L’IFAS (promotion de 130 élèves + 10 places réservées aux élèves en contrat d’apprentissage, pouvant suivre la formation en parcours complets et partiels) est rattaché au CHU Caen Normandie qui a des missions de soins, de recherche et d’enseignement. Il est soumis à une double tutelle :

    • le Ministère de la Santé, par l’intermédiaire de la DREETS (Direction Régionale de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités) et de l’ARS (Agence Régionale de Santé),
    • le Conseil Régional (depuis juillet 2005).

    Depuis avril 2015, les composantes du pôle des formations paramédicales ont intégré le Pôle des Formations et de Recherche en Santé. Les salles de cours sont mutualisées à l’ensemble des formations présentes au PFRS. Les élèves disposent de salles de travaux dirigés dont une est équipée d’un mannequin de simulation haute-fidélité.

    Les missions de l’IFAS

    Elle s’orientent vers plusieurs axes :

    • Formation initiale et partielle:
      • Accueil, accompagnement, suivi de chaque élève ;
      • Élaboration, mise en œuvre et l’évaluation du projet pédagogique ;
      • Organisation et gestion de l’enseignement théorique et de la formation clinique ;
      • Responsabilité du dispositif d’évaluation, de validation et de certification ;
      • Adaptation au cadre règlementaire des dispenses de scolarité (organisation de parcours complémentaires personnalisés).
    • Responsabilité des épreuves de sélection ;
    • Soutien à la recherche et gestion documentaire ;
    • Promotion des formations et des métiers ;
    • Recherche de l’amélioration continue de la qualité des formations dispensées et l’inscription dans une démarche d’assurance qualité ;
    • Participation des élèves aux projets de l’institut, représentation active dans les instances…
    • Développement des actions de coopération avec les établissements de santé, les réseaux et autres structures de formation.
    Formation

    Les principes pédagogiques

    Le projet pédagogique est fondé sur des valeurs de respect et d’autonomie. Il vise à former des aides-soignant·e·s, compétents, autonomes, réflexifs, responsables et polyvalents.

    • Développement de la créativité et de la faculté d’adaptation de l’élève aide-soignant en adéquation avec la diversité des lieux d’exercice et avec l’évolution des besoins de santé;
    • Réflexion sur un projet professionnel en fonction des aspirations de l’élève et du projet pédagogique de l’école;
    • Cohérence entre les objectifs de formation, les fondements pédagogiques et les pratiques professionnelles;
    • Suivi pédagogique basé sur l’accompagnement et le développement personnel de l’élève.
    Stéthoscope

    Les stages

    Les stages cliniques, temps d’apprentissages privilégiés de la pratique professionnelle, sont au nombre de 4 (durée de 5 semaines pour les 3 premiers choisis par l’équipe pédagogique, et de 7 semaines pour le dernier stage dit « projet professionnel » ; soit 770 heures).

    Pour qu’un stage soit validé, le temps de présence effective de l’étudiant doit être au minimum de 80 %. Sur l’ensemble du parcours de formation clinique de l’étudiant, les absences ne peuvent dépasser 10 % de la durée totale des stages.

    Ils s’effectuent en secteur hospitalier ou extrahospitalier, dans des établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux et obligatoirement dans chacune des structures suivantes :

    • Service de soins auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique;
    • Service de soins auprès des personnes âgées.

    Les élèves ont la possibilité de bénéficier de terrains de stage diversifiés au CHU ou dans d’autres établissements du Calvados :

    • Hôpital Universitaire comprenant des services de médecine, chirurgie, personnes âgées, pédiatrie, psychiatrie et services de haute technicité ;
    • Établissements de Psychiatrie et de Santé Mentale, en milieu hospitalier ou en structures d’accueil externe ;
    • Établissements privés ;
    • Centre Régional de Lutte contre le Cancer (Centre François Baclesse) ;
    • Établissements de Soins de Suite et de Réadaptation ;
    • Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ;
    • Centres de soins à domicile, maintien des personnes âgées à domicile et Hospitalisation à Domicile ;
    • Autres…

    La formation doit permettre à l’élève d’acquérir les 11 compétences en lien avec le référentiel d’activités

    1. Accompagner les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires;
    2. Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de la personne, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer;
    3. Évaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins;
    4. Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de la personne;
    5. Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation;
    6. Établir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage;
    7. Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels;
    8. Utiliser des techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés;
    9. Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins;
    10. Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités;
    11. Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques.

    La durée et l’organisation de la formation

    La formation conduisant au Diplôme d’État d’aide-soignant·e est d’une durée de 44 semaines. Elle comprend 1540 heures d’enseignements théoriques et cliniques:

    • Enseignements théoriques: 22 semaines, soit 770 heures en institut.
    • Enseignement clinique : 22 semaines soit, 770 heures en stage.

    Au cours de la scolarité, 3 semaines de congés sont également prévues.

    La formation AS est composée de 5 blocs déclinés en 10 modules dont l’organisation est confiée à la responsabilité des formateurs et du coordinateur.

    • Bloc 1 · Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
      • Module 1 : Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
        Épreuve individuelle : Étude de situation en stage
      • Module 2 : Repérage et prévention des situations à risque
        Épreuve individuelle : Étude de situation en stage
    • Bloc 2 · Évaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration
      • Module 3 : Évaluation de l’état clinique d’une personne
        Épreuve individuelle : Devoir sur table
      • Module 4 : Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement
        Épreuve individuelle : Devoir sur table
      • Module 5 : Accompagnement de la mobilité de la personne aidée
        Épreuve individuelle : Épreuve simulée
    • Bloc 3 · Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
      • Module 6 : Relation et communication avec les personnes et leur entourage
        Épreuve individuelle : Épreuve simulée
      • Module 7 : Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs
        Évaluation collective : Exposé
    • Bloc 4 · Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention
      • Module 8 : Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés
        Épreuve individuelle : Évaluation en stage
    • Bloc 5 · Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques
      • Module 9 : Traitement des informations
        Évaluation individuelle en stage : Transmissions
      • Module 10 : Travail en équipe pluri-professionnelle, traitement des informations, qualité et gestion des risques
        Évaluation collective à l’Institut: Exposé en groupe.

    S’y ajoutent des temps d’accompagnement individuels : Accompagnement (API), suivi pédagogique (SP) et travaux personnels guides (TPG).

    Plusieurs parcours sont suivis en alternance partielle. En effet, des dispenses d’unité de formation sont accordées aux titulaires des diplômes suivants :
    1° Le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture;
    2° Le diplôme d’assistant de régulation médicale;
    3° Le diplôme d’État d’ambulancier;
    4° Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT);
    5° Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP);
    6° Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles;
    7° Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles;
    8° Le titre professionnel d’agent de service médico-social ou post-VAE.

    Label

    Nous sommes certifiés QUALIOPI

    AFNOR certifie que le Centre Hospitalier Universitaire de CAEN a été jugé conforme aux exigences requises pour la réalisation d’actions de formation.

    Certificat N°2022/98983.1

    Diplôme

    Le Diplôme

    À l’issue des 44 semaines de formation, le dossier est présenté au jury d’attribution du diplôme d’État d’aide-soignant nommé par le Préfet de Région et organisé par la DREETS.

    Le diplôme (Niveau 4) est délivré sous condition de validation de l’ensemble des blocs de compétences acquis en formation théorique, pratique et en milieu professionnel. L’accès à la certification n’est ouverte qu’aux élèves n’ayant pas cumulé plus de cinq pour cent d’absence justifiée, non rattrapée, sur l’ensemble de la formation.

    Contrat d’apprentissage

    Chaque année nous disposons de 10 places pour les contrats d’apprentissage.

    Tout candidat souhaitant effectuer la formation en contrat d’apprentissage doit tout d’abord se mettre en relation avec le CFA PSS (Centre de Formation des Apprentis · Professions Sanitaires et Sociales) de Normandie.

    PFRS

    Locaux et équipements

    Tous les enseignements sont organisés au PFRS. Le bâtiment est accessible aux personnes souffrant de handicap. Une référente handicap est présente sur le pôle des formations paramédicales (coordonnées disponibles sur demande au secrétariat de l’école).

    Personnes à Mobilité Réduite

    Formation et handicap

    En regard de la loi du 11 Février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les principes de non discrimination et d’accessibilité sont appliqués à la formation.

    Une référente handicap est en lien avec toutes les structure de formation paramédicale du CHU de CAEN. Les étudiants peuvent la contacter via le secrétariat de scolarité de leur formation.

    Points de vigilance:

    Il n’existe pas d’obligation pour l’étudiant de communiquer sa situation de handicap auprès de sa structure de formation, que ce soit au moment du concours ou au cours de la scolarité.

    La situation de handicap d’un candidat ou d’un étudiant revêt un caractère confidentiel, même si elle peut relever d’un secret partagé entre professionnels de la structure de formation.

    Chiffres clés

    Promotion Réussite
    Promotion : 2023
    Réussite: 94,08 % de réussite toutes formations paramédicales confondues
    reçus / inscrits
    Promotion : 2022 – 2023
    Réussite: 92,9 % de réussite
    Promotion : 2021 · 2022
    Réussite: 90.9 % de réussite
    Promotion : 2020 · 2021
    Réussite: 90 % de réussite
    Promotion : 2019 · 2020
    Réussite: 92,5 % de réussite
  • La Sélection

    Formation

    SÉLECTION 2024

    Pré-inscription en ligne obligatoire

    Pour vous pré-inscrire et télécharger la notice d’information et le dossier de candidature, rendez-vous sur le site : https://concours.chu-caen.fr/MySelect/ (privilégiez les navigateurs Google Chrome ou Mozilla Firefox).

    Dossier de candidature:

    Vous devez déposer un dossier unique d’inscription dans l’IFAS où vous souhaitez suivre votre formation (CHOIX N°1).

    Le dossier est à fournir COMPLET ET NON AGRAFÉ avant le 23 mai 2024 – minuit (cachet de la poste faisant foi) :

    Par courrier à :

    Institut de Formation d’Aides-Soignants (IFAS) – CHU de Caen – CS 30001 – 14033 Caen Cedex 9

    OU

    Déposer sous enveloppe adressée à l’IFAS, à l’accueil du Pôle des Formations et de Recherche en Santé (PFRS), 2 rue des Rochambelles à Caen ;

    Ou au secrétariat de l’IFAS – 4ème étage du PFRS – Bureau PS4-056 ;

    Ou dans la boîte aux lettres située à gauche de l’entrée du PFRS.

    Attention :

    Envoyez de préférence votre dossier d’inscription en lettre recommandée avec accusé de réception ou courrier suivi : En effet, Il ne sera pas fait de réponse téléphonique de réception de dossier.

    Tout dossier reçu ou déposé hors délai sera non-recevable, ainsi que les dossiers incomplets. Assurez-vous donc de la complétude du dossier avant l’envoi ou le dépôt.

    Les candidats dont le dossier est recevable (complet et remis dans les délais impartis) seront convoqués pour un entretien de sélection au mois de juin.

    DOSSIER SÉLECTION IFAS 2024

    CAS PARTICULIERS

    Inscription et admission des ASHQ/Agents de service dispensés de sélection :

    – ASHQ de la Fonction Publique Hospitalière, ou agents de services d’établissements sanitaires et médicaux-sociaux des secteurs public et privé, justifiant d’une ancienneté de services cumulée d’au moins 1 an en équivalent temps plein ;

    – ASHQ ou agents de service justifiant de la formation continue modulaire ASHQ de 70 heures, et d’une ancienneté de services cumulée de 6 mois en équivalent temps plein en établissements sanitaires et médicaux-sociaux des secteurs public et privé.

    > ASHQ et Agents de service dépendant d’un employeur : l’employeur devra nous contacter par mail à l’adresse suivante : ifas-sec@chu-caen.fr, afin de vous proposer à l’admission en IFAS. Le dossier (Dossier ASHQ/Agent de service avec employeur) doit nous être retourné complet avant le 21 juin 2024.

    > ASHQ et Agents de service sans employeur : Le candidat adresse sa demande par courrier à l’IFAS accompagné de son dossier d’inscription complet (Dossier ASHQ/Agent de service sans employeur) avant le 21 Juin 2024. Pour rappel, il est nécessaire d’anticiper les modalités de financement de votre formation et vos ressources.

    Les candidats seront directement admis en formation sur décision de la Directrice de l’IFAS, en fonction des places disponibles (26 places ouvertes soit 20% des effectifs). Courrier de résultats envoyé par mail le 25/06/2024.

    Vaccin

    Obligations

    IMPORTANT :

    Les candidats doivent s’assurer auprès de leur médecin traitant qu’ils sont à jour de leurs vaccinations pour le jour de la rentrée.

    Vaccinations obligatoires : Hépatite B / Diphtérie, Tétanos et la Poliomyélite (DTP)

    Attention : la vaccination contre L’HÉPATITE B nécessite 3 doses sur 6 mois, avec un contrôle sérologique environ 4 semaines après la dernière injection pour vérifier l’immunisation.

    -Si le résultat de la prise de sang de sérologie est le suivant: Ac Anti-HBs supérieur (≥) à 10, alors vous êtes immunisé(e);

    -Si le résultat de la prise de sang de sérologie est le suivant:  Ac Anti-HBs inférieur (<) à 10, vous devrez poursuivre la vaccination jusqu’à immunisation dans la limite de 6 doses à l’issue desquelles votre médecin pourra le cas échéant vous  déclarer non répondeur/se à la vaccination si toutefois vous n’êtes toujours pas immunisé(e).

    Le résultat de la sérologie de l’hépatite B devra impérativement être transmis au secrétariat de l’IFAS.

    • Vous êtes dans l’obligation d’avoir reçu vos 3 injections avant votre entrée en formation.
    • Vous devrez présenter au plus tard le jour de la rentrée, un certificat médical établi par un médecin agréé par l’ARS attestant qu’il ne présente pas de contre-indication physique et/ou psychologique à l’exercice de la profession.
    • Vous devrez présenter au plus tard le jour de la première entrée en stage (fin septembre) un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

    SI VOUS NE RÉPONDEZ PAS A CETTE OBLIGATION VACCINALE, L’ENTRÉE EN STAGE SERA REMISE EN CAUSE, AINSI QUE LES CONDITIONS D’OBTENTION DU DIPLÔME AIDE-SOIGNANT.

    Les admissions · Généralités

    Admission sur dossier et entretien*

    La sélection pour l’admission en institut de formation d’aide-soignant s’effectue sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat. La formation est accessible sans condition de diplôme.

    Les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation.

    Les candidats ressortissants hors UE devront détenir un titre de séjour en cours de validité pour participer à la sélection.

    *Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’État d’aide-soignant·e et d’auxiliaire de puériculture : Arrêté Légifrance.gouv.fr

    *Arrêté du 12 avril 2021 portant diverses modifications relatives aux conditions d’accès aux formations conduisant aux diplômes d’État d’aide-soignant·e et d’auxiliaire de puériculture :  Arrêté Légifrance.gouv.fr

    Les pré-requis

    Les attendus et critères nationaux sont les suivants:

    • Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité : connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal;
    • Qualités humaines et capacités relationnelles : aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit ; aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer; aptitude à collaborer et à travailler en équipe;
    • Aptitudes en matière d’expression écrite, orale : maîtrise du français et du langage écrit et oral, pratique des outils numériques;
    • Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique : aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables, maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure;
    • Capacités organisationnelles : aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail.
    Coût

    Financement et coût de la formation

    La formation peut être financée par des partenaires comme le Conseil Régional pour les apprenants en poursuite de scolarité et les demandeurs d’emploi, par des OPCO comme Transitions Pro, ANFH… ou votre employeur pour les salariés, par autofinancement…
    Avant d’entrer en institut de formation sanitaire ou sociale en Normandie, vous devez impérativement vous assurer du mode de financement de votre formation et de vos ressources pendant la durée de votre formation (Fiche parcours métier).

    • Coût pédagogique 2023-2024 : 5500 €, non assujeti à la TVA.
    • Coût pédagogique 2024-2025 : 5500 €, non assujeti à la TVA.

    Vous pouvez aussi bénéficier de bourses d’études. Les dossiers de bourses sont gérés par le Crous de Normandie et les bourses octroyées en fonction de votre situation financière :

  • La Rentrée

    EN ATTENTE

Logo Qualiopi

L’IFAS est certifié QUALIOPI n°2022/98983.1.