Skip to main content
CHU Caen Normandie

Institut de Formation en Soins Infirmiers

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) assure la formation d’étudiants en vue de l’obtention du Diplôme d’État d’Infirmier·ère. L’institut peut accueillir 180 étudiants par promotion.

CHU Caen Normandie

Institut de Formation en Soins Infirmiers

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) assure la formation d’étudiants en vue de l’obtention du Diplôme d’État d’Infirmier·ère. L’institut peut accueillir 180 étudiants par promotion.

L’équipe pédagogique

  • Cadre supérieure de santé
    Organisation pédagogique · Universitarisation · Apprentissage
  • FF Cadre supérieure de santé
    Coordinatrice des stages et des sélections
  • Adjointe Administrative Scolarité
  • Adjointe Administrative Scolarité
  • Adjoint Administratif Scolarité
  • Directrice des Instituts de Formation Paramédicale
    Ressources humaines et instituts de formation
  • Le métier

    L’exercice de la profession d’infirmier ou d’infirmière comporte

    • l’analyse,
    • l’organisation,
    • la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation,
    • la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques
    • la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d’éducation à la santé.

    Les infirmier·ère·s exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif (code de la santé publique, art R.4311-1).

    Le métier offre de multiples perspectives de carrière, tant en matière de spécialisation infirmier·ère anesthésiste, puéricultrice ou infirmier·ère de bloc opératoire, que d’encadrement (cadre de santé, directeur de soins).

    Les infirmier·ère·s exercent en milieu hospitalier (hôpitaux, cliniques), en milieu extra-hospitalier (crèches, établissements scolaires et universitaires, entreprises, maisons de retraite), en milieu libéral (centre de soins, domicile), en missions humanitaires.

    Le champ d’intervention des infirmier·ère·s est très large. Ils ou elles interviennent principalement dans les secteurs de la santé, mais aussi du social et de l’éducatif, que ce soit dans le secteur public, privé ou en libéral.

    Par ailleurs le diplôme étant reconnu dans toute l’Union Européenne, il permet une liberté de circulation totale.

    Au 1er janvier 2019, le répertoire Adéli recense 722 600 infirmiers en activité en France. C’est la première profession de santé en termes d’effectifs, devant celle des médecins. La profession est largement féminisée : près de neuf infirmier·ère·s sur dix sont des femmes (87 %).

    L’exercice de la profession d’infirmier ou d’infirmière comporte

    • l’analyse,
    • l’organisation,
    • la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation,
    • la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques
    • la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d’éducation à la santé.

    Les infirmier·ère·s exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif (code de la santé publique, art R.4311-1).

    Le métier offre de multiples perspectives de carrière, tant en matière de spécialisation infirmier·ère anesthésiste, puéricultrice ou infirmier·ère de bloc opératoire, que d’encadrement (cadre de santé, directeur de soins).

    Les infirmier·ère·s exercent en milieu hospitalier (hôpitaux, cliniques), en milieu extra-hospitalier (crèches, établissements scolaires et universitaires, entreprises, maisons de retraite), en milieu libéral (centre de soins, domicile), en missions humanitaires.

    Le champ d’intervention des infirmier·ère·s est très large. Ils ou elles interviennent principalement dans les secteurs de la santé, mais aussi du social et de l’éducatif, que ce soit dans le secteur public, privé ou en libéral.

    Par ailleurs le diplôme étant reconnu dans toute l’Union Européenne, il permet une liberté de circulation totale.

    Au 1er janvier 2019, le répertoire Adéli recense 722 600 infirmiers en activité en France. C’est la première profession de santé en termes d’effectifs, devant celle des médecins. La profession est largement féminisée : près de neuf infirmier·ère·s sur dix sont des femmes (87 %).

  • La Formation

    Conditions d’inscription · Pré-requis

    Deux voies d’admission sont possibles :

    • Les candidats, titulaires ou en préparation d’un baccalauréat français ou d’un titre admis en équivalence, sont autorisés à s’inscrire via Parcoursup. L’inscription n’est pas autorisée aux candidats âgés de moins de 17 ans au 31 décembre de l’année en cours.
    • Les personnes justifiant de 3 années de cotisation à un régime de protection sociale (bacheliers ou non) sont autorisées à s’inscrire via la sélection FPC (Formation Professionnelle Continue)

    Pour suivre la formation :

    • La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire.
    • Un ordinateur portable est recommandé, un véhicule est nécessaire pour se rendre en stage.
    Parcours

    Caractéristiques et Attendus nationaux

    Être infirmier, c’est exercer une profession tournée vers les autres : écouter, examiner, conseiller, éduquer ou soigner les personnes, veiller à leur bien-être. Être infirmier, c’est aussi choisir son mode d’exercice et travailler en équipe : les infirmiers interviennent dans des structures de prévention et de soins, ainsi qu’à domicile, de manière autonome et en collaboration avec d’autres professionnels de santé. Ce métier à haute responsabilité exige rigueur, vigilance et technicité.

    Cinq attendus ont été retenus pour la formation en soins infirmiers :

    • Intérêt pour les questions sanitaires et sociales : connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social et social, connaissance du métier, sens de l’intérêt général ;
    • Qualités humaines et capacités relationnelles : aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, aptitude à collaborer et à travailler en équipe, aptitude à échanger et communiquer avec autrui, pratique des outils numériques, capacité à se documenter et à communiquer dans une langue étrangère ;
    • Compétences en matière d’expression écrite et orale : bonne maîtrise du Français et du langage écrit et oral ;
    • Aptitude à la démarche scientifique et maîtrise des bases de l’arithmétique : aptitude à rechercher, sélectionner, organiser et restituer de l’information scientifique, aptitude à produire un raisonnement logique, maîtrise des bases de l’arithmétique ;
    • Compétences organisationnelles et savoir être : rigueur, méthode, assiduité, capacité à s’organiser, à prioriser les tâches, autonomie dans le travail, créativité.
    Label

    Nous sommes certifiés QUALIOPI

    AFNOR certifie que le Centre Hospitalier Universitaire de CAEN a été jugé conforme aux exigences requises pour la réalisation d’actions de formation.

    Certificat 2022/98983.1

    Personnes à Mobilité Réduite

    formation et Handicap

    En regard de la loi du 11 Février 2005pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les principes de non discrimination et d’accessibilité sont appliquées à la formation.

    Une référente handicap est en lien avec toutes les structures de formation paramédicale du CHU de CAEN. Les étudiants concernés peuvent la contacter via le secrétariat de scolarité de leur formation.

    Points de vigilance:

    il n’existe pas d’obligation pour l’étudiant de communiquer sa situation de handicap auprès de sa structure, que ce soit au moment du concours ou en cours de la scolarité.

    la situation de handicap d’un candidat ou d’un étudiant revêt un caractère confidentiel, même si elle peut relever du secret partagé entre professionnels de la structure de formation.

    Objectif

    Objectif de la formation

    La formation conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluriprofessionnalité.

    3 ans de formation en alternance pédagogique avec…

    • Une formation théorique (60 semaines à l’institut) avec des cours magistraux, des travaux pratiques et travaux dirigés. 59 unités d’enseignement sont réparties en 6 domaines : sciences humaines, sciences biologiques et médicales, fondements méthodes et techniques infirmières, interventions et techniques infirmières, intégration des savoirs et posture professionnelle, méthodes de travail.
    • Une formation clinique (60 semaines en stage) : les stages sont répartis en alternance dès la première année sur des périodes de 5 à 10 semaines.
    Étudiant

    Universitarisation

    Dans le cadre du décret du 11 mai 2020 et de l’arrêté du 09/09/2021 portant autorisation d’expérimentations, les dix IFSI de la section Caennaise sont engagés dans un processus d’universitarisation des formations paramédicales.

    Les étudiants qui entrent en formation sont systématiquement inscrits à l’UFR Santé de Caen (sans démarche supplémentaire) dans le parcours Licence Sciences du Soin  quelle que soit la voie d’accès. Cette licence est obtenue en même temps que le DEI..

    Compétences Licence sciences du soin

    • CL8.1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic métier
    • CL8.2 Concevoir et conduire un projet de soin en lien avec le métier
    • CL8.3 Mettre en œuvre des actions diagnostic et thérapeutique en lien avec le métier
    • CL3 Concevoir et conduire une démarche de promotion de la santé
    • CL6 Communiquer et conduire la relation avec la personne soignée
    • CL4 Contribuer à la qualité des soins et à l’amélioration des pratiques professionnelles
    • CL 1 Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique
    • CL2 Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
    • CL5 Organiser et gérer l’activité en coopération avec les différents acteurs
    • CL7 Informer et former des professionnels et personnes en formation

    Compétences métier IDE

    • C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
    • C2 Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
    • C3 Accompagner une personne dans la réalisation des soins quotidiens
    • C4 Mettre en œuvre des actions à visées diagnostique et thérapeutique
    • C5 Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
    • C6 Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
    • C7 Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
    • C8 Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
    • C9 Organiser et coordonner des actions soignantes
    • C10 Informer et former des professionnels et des personnes en formation

    Vous trouverez en suivant ce lien les informations essentielles sur ce projet :

    Une formation financée par différents partenaires

    Avant d’entrer en institut de formation sanitaire ou sociale en Normandie, vous devez impérativement vous assurer :

    • du mode de financement* des coûts pédagogiques de votre formation (Région Normandie, OPCO, employeur, auto-financement…)
    • de vos ressources pendant la durée de votre formation (CROUS, Pôle emploi, OPCO, employeur…)

    *Cf Financement de la Formation

    Coûts annuels de la formation :

    • Frais d’inscription 2023-2024 : 170 €
    • Contribution de Vie Etudiante et de Campus (CVEC) 2023-2024 : 100€
    • Coût pédagogique 2023-2024 : 8120 €

    Contrat d’apprentissage

    Un contrat d’apprentissage peut être mis en place pour les 2ème et 3ème années de formation. Le CFA PSS (Centre de Formation des Apprentis · Professions Sanitaires et Sociales) de Normandie accompagne les employeurs et les candidats dans cette démarche.

    Un institut intégré à un pôle de formations en santé…

    L’IFSI s’inscrit au sein d’un pôle de formations où sont regroupées :

    • Les formations initiales : ambulanciers, aide-soignants, manipulateurs d’électroradiologie médicale
    • Les formations de spécialités : infirmiers anesthésistes, infirmiers de bloc opératoires, infirmiers en puériculture
    • La formation cadre de santé
    • Les formations médicales : médecine, pharmacie, maïeutique, orthophoniste

    Le regroupement de ces formations sur un site unique “Pôle des Formations et de Recherche en Santé (PFRS)” permet de développer des activités pédagogiques mutualisées et innovantes : enseignements et stages pluriprofessionnels. Les locaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap, un référent handicap est également disponible sur le Pôle de Formations Paramédicales (coordonnées sur demande au secrétariat de l’Institut).

    Un accompagnement pédagogique multiple et de qualité…

    La formation est assurée par des cadres de santé formateurs, Infirmiers Diplômés d’Etat, qui possèdent une expérience professionnelle variée et des titres universitaires : Diplômes Universaitaires, Licences, Masters.

    Les formateurs permanents travaillent en collaboration avec des enseignants universitaires et des professionnels de terrain. Depuis 2013, les étudiants bénéficient d’une plateforme numérique universitaire qui leur permet un accès aux contenus pédagogiques à distance.

     

    PP_IFSI_2023-24

    Un dispositif d’aide à la réussite…

    Chaque étudiant est suivi durant les 3 années d’études par un cadre formateur référent qui l’accompagne dans l’acquisition de ses compétences.

    Des temps formalisés en groupes restreints permettent aux étudiants de partager leurs expéreinces et de travailler les domaines dans lesquels ils rencontrent des difficultés. Ces temps sont animés par les formateurs de l’institut.

    Un système d’encadrement des étudiants de licence 1 par leurs pairs de licence 2 vise, pour les nouveaux étudiants, un soutien au démarrage de la formation favorisant l’intégration à l’institut et une meilleure adaptation aux émthodes de travail requises. Des activités régulières de bilan de ce dispositif sont organisées par l’équipe pédagogique.

    Formation

    Des méthodes pédagogiques innovantes…

    1. Favoriser l’interprofessionnalité et l’interdisciplinarité est un axe fort de notre projet.

    Plusieurs activités sont proposées dans ce sens tout au long de la formation :

    • Mise œuvre du service sanitaire
    • Mutualisation d’activités pédagogiques avec l’université de médecine
    • Participation à des actions de sensibilisation : journées dons d’organes, journées du diabète, simulations plans blancs
    • Participation à des activités de simulation pluri professionnelles avec le centre de simulation du CHU
    • Co-organisation d’évènements afin de sensibiliser des groupes d’usagers ou des futurs professionnels (hôpital des nounours avec les étudiants en médecine et d’orthophonie, organisation d’activités afin de récolter des fonds pour aider des associations d’usagers, participation aux forums et journées du lycéen, aux journées portes ouvertes du pôle…)
    • Participation à des conférences interprofessionnelles thématiques (journées d’hygiène, congrès plaies et cicatrisations …)
    • Participation à des groupes de réflexion et/ou de travail régionaux organisés par l’ARS, le Conseil régional, les Établissements de Santé, l’Université…)

    2. Développer ses compétences par la simulation

    L’IFSI du CHU de Caen Normandie a souhaité développer des méthodes pédagogiques actives telles que la simulation en proposant des scénarios multiples :

    • Simulations par scenarios supports d’échanges et de réflexions autour de la prise en soins d’un patient dans une situation donnée.
    • Simulations sur mannequins de base (basse fidélité) permettant un entrainement aux gestes professionnels (prélèvements, injections sur sites périphériques ou sur chambres implantables, sondages, massage cardiaque)
    • Patients standardisés : il s’agit de patients simulés ou de jeux de rôle permettent une interaction soignant-soigné. Il s’agit de développer des compétences relationnelles techniques dans des situations scénarisées (entretiens d’accueil, gestion de situation de crise,…)
    • La simulation sur mannequin interactif : L’objectif est de mettre les apprenants en situation évolutive, de mobiliser leurs connaissances et d’acquérir des compétences.
    Vaccin

    Des terrains de stage professionnalisants et diversifiés…

    Les étudiants de l’institut bénéficient de nombreux terrains de stage dans les services du CHU mais également dans des hôpitaux périphériques publics ou privés, des structures de soins à domicile, des établissements de santé mentale et d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, des établissements scolaires, des entreprises…

    • L’IFSI gère les affectations des étudiants en stage. Le parcours sur les 3 ans respecte les typologies et les durées prescrites dans le référentiel. Les stages sont établis pour le semestre. Pour certains stages, l’étudiant a la possibilité de rechercher un terrain par lui-même
    • En cas de difficulté d’apprentissage, le parcours de stage peut être adapté en fonction de la situation de l’étudiant.

    Une indemnité de stage et un remboursement des frais de déplacements sont versés conformément à l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au Diplôme d’Etat Infirmier.

    Épreuve

    Modalités d’évaluation : Individuelle ou collective

    Evaluations en ligne, dépôts de devoirs en ligne, devoirs sur table, présentations orales de travaux, mises en situations simulées, analyses de situations cliniques en stage.

    Modalités de certification

    Le diplôme d’État d’infirmier s’obtient par l’obtention de 180 crédits européens. Les étudiants, ayant validé les cinq premiers semestres de formation (soit 150 crédits) et ayant effectué la totalité des épreuves et des stages du semestre 6, sont autorisés à se présenter devant le jury régional d’attribution du Diplôme d’État d’infirmier.

    Diplôme

    Poursuites d’études, formation continue

    Après obtention du DEI, il est possible d’accéder à des diplômes d’État de « spécialités » : infirmier puériculteur, infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste (grade Master 2), cadre de santé (Master 2), ou infirmier en pratiques avancées (Master 2).

    La licence en sciences du soin facilite l’accès (passerelles) vers d’autres formations universitaires médicales et paramédicales.

    Tout au long de son exercice professionnel, l’infirmier peut avoir accès à des formations ciblées sur les évolutions professionnelles : santé publique, qualité, prise en charge de douleur, éthique…

    Chiffres clés

    Promotion Réussite
    Promotion : 2023
    Réussite: 94.08 % de réussite toutes formations confondues
    reçus / inscrits
    Promotion : 2023
    Réussite: 99,12 % de réussite
    reçus / inscrits
    Promotion : 2021
    Réussite: 94,96 % de réussite
    reçus / inscrits
    Promotion : 2020
    Réussite: 96,24 % de réussite
    reçus / inscrits
    Promotion : 2019
    Réussite: 94,69 % de réussite
    reçus / inscrits
  • La sélection

    Rentrée de Septembre 2023

    Vous trouverez le rapport public de la sélection Parcoursup 2023 ci dessous.

    Rentrée de septembre 2024

    Trois voies d’accès à la formation

    1- Pour les titulaires du baccalauréat (ou en classe de terminale) : inscription via Parcoursup :

    Calendrier sélection Parcoursup 2024 :

    • Ouverture du site d’information parcoursup.fr : 20 décembre 2023
    • Inscriptions et formulation des vœux : 17 janvier 2024 au 14 mars 2024
    • Date limite pour compléter son dossier et confirmer ses vœux : 3 avril 2024
    • Phase principale d’admission (réponses des formations) : du 30 mai 2024 au 12 juillet 2024

    2- Pour les personnes justifiant de 3 années de cotisation à un régime de protection sociale (bacheliers ou non) : inscription via la Formation Professionnelle Continue (FPC)

    Résultats sélection FPC 2024 : le mardi 13 février 2024 à partir de 14h00

    Date d’inscription : dossier d’inscription disponible à partir du mardi 30 avril 2024

    3- Pour les étudiants en réorientation suite à une licence 1 d’accès santé validé :

    Le dossier d’inscription est à télécharger et à remettre à l’Institut de Formation de votre choix entre le 13 et 24 mai 2024 à 12h00 dernier délai.

    Le dossier d’inscription doit être remis en mains propres au secrétariat de scolarité IFSI, 4ème étage, bureau PS 4-061 entre 8h30 et 16h00.

    Les entretiens oraux auront lieu entre le 10 et le 14 juin 2024.

    Les résultats seront publiés le 20 juin 2024.

    Parcours spécifique Aide-Soignant

    L’arrêté du 3 juillet 2023 permet l’accès en deuxième année de formation en soins infirmier après avoir été reçu avec succès à la sélection.

    Cette admission en deuxième année est sous couvert de conditions préalables (cf arrêté du 3 juillet 2023 et instructions DGOS du 2 août 2023

    Expérimentation « Universitarisation »

    Dans le cadre du décret du 11 mai 2020, les dix IFSI de la section Caennaise sont engagés dans un processus d’universitarisation des formations paramédicales.

    Les étudiants qui entrent en formation sont systématiquement inscrits à l’UFR Santé de Caen (sans démarche supplémentaire) dans le parcours Licence Sciences du Soin quelle que soit la voie d’accès. Cette licence complète le diplôme d’État d’Infirmier.

    Vous trouverez en suivant ce lien les informations essentielles sur ce projet :

    Aménagement de formation pour les sportifs de haut niveau

    Les sportifs de haut niveau licenciés, peuvent, sous conditions, solliciter un aménagement de leur formation. Chaque situation individuelle est étudiée au cas par cas par la directrice de l’institut. Attention, cet aménagement peut engendrer une prolongation de formation.

    Attention, tous les candidats doivent :

    • Être âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation
    • S’assurer du financement du coût de leur formation.
    • S’assurer auprès de leur médecin traitant qu’ils sont à jour de leurs vaccinations obligatoires pour le jour de la rentrée (tenir compte des délais : plusieurs injections espacées d’un mois pour l’hépatite B avec contrôle sérologique). Depuis le  13 mai 2023, la vaccination anti Covid n’est plus obligatoire pour tous les professionnels de santé (y compris les étudiants).