Skip to main content

Un Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic PréNatal est une structure qui réunit un ensemble de professionnels, spécialistes de la prise en charge durant la grossesse et au moment de l’accouchement, des fœtus chez lesquels une anomalie est suspectée ou confirmée, ou lorsqu’il existe des antécédents familiaux de malformation ou de maladie génétique.


  • Équipe

    • 1 professeur des universités · praticien hospitalier · gynécologue obstétricien échographiste
    • 4 praticiens hospitaliers · gynécologue obstétricien échographiste
    • 4 praticiens hospitaliers · pédiatre néonatalogue
    • 2 maîtres de conférences de universités · praticiens hospitaliers généticiens
    • 1 praticien hospitalier généticien
    • 2 sage-femmes
    • 3 praticiens hospitaliers échocardiaque fœtale
    • 2 Psychologues
  • Activités

    Référence régionale

    Le CPDPN répond à une activité de référence régionale concernant le diagnostic des malformations fœtales, la réalisation des prélèvements et la discussion de chaque dossier au sein d’une équipe pluridisciplinaire (pédiatre néonatologiste, chirurgien pédiatrique, psychologue, sage-femme, fœtopathologiste, obstétricien, médecin échographiste, généticien, pédopsychiatre…).

    Pour cela, l’unité est équipée d’échographes de haut niveau (2D, 3D, 4D et Doppler couleur), utilisés également pour le suivi normal de grossesse.

    Les réunions font l’objet de vidéotransmissions avec les autres hôpitaux de la région, ce qui permet d’améliorer la qualité des discussions et la prise en charge des patientes. La présentation de chaque dossier se fait après accord de la patiente et dans le strict respect du secret médical.

    Demande de présentation d’un dossier au CPDPN par un professionnel
    • Vous avez accès à la plateforme Therap-e : votre demande doit être réalisée via le formulaire sécurisé « Fiche de liaison CPDPN »
    • Vous n’avez pas d’accès à la plateforme Therap-e :
      votre demande écrite (téléchargeable ci-dessous) peut être adressée en contactant le secrétariat au 02 31 27 25 24 ou par mail.
    Votre prise en charge

    Pour venir à ces consultations de référence, pensez à vous munir de l’ensemble des échographies et résultats d’analyses faits pendant votre grossesse et d’un document attestant de votre groupe sanguin (carte ou résultat de prise de sang). S’il a été fait, le résultat du dépistage de trisomie 21 doit être en votre possession ; si votre médecin ne vous l’a pas rendu, demandez-lui un exemplaire.

    Les sages-femmes vous rencontrent dans un premier temps pour vous expliquer notre fonctionnement, le déroulement de votre prise en charge et ouvrir votre dossier.

    Les médecins échographistes vous reçoivent ensuite pour approfondir l’examen échographique et, le cas échéant, rendre un diagnostic.

    Le plus souvent, l’examen est rassurant et le retour à un suivi échographique habituel est possible.

    Cependant, il arrive qu’un aspect inhabituel soit confirmé ou détecté et qu’un suivi dans notre unité soit organisé. Plusieurs examens peuvent alors être nécessaires pour poser un diagnostic.

    Si besoin et avec votre accord, les images réalisées au cours de la consultation seront présentées au sein du Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Prénatal qui se réunit toutes les semaines. Cette commission regroupe d’autres échographistes de la région mais aussi des généticiens, des néonatologistes, des psychologues, des radiologues pédiatriques, des chirurgiens pédiatriques et, selon les cas, des médecins d’autres spécialités. Cette commission conseille un type de suivi échographique pour votre grossesse et / ou d’éventuels examens complémentaires à réaliser.

    Un accompagnement psychologique

    La suspicion d’un ou plusieurs organes à l’aspect échographique inhabituel chez votre bébé peut générer de l’anxiété, même si les examens reviennent finalement rassurants.

    N’hésitez pas à prendre rdv avec l’une des psychologues du service. Elles décideront avec vous de l’aide à mettre en place tout au long de la grossesse.

    Document·s utile·s

    Suivi au Diagnostic AntéNatal

    Livret de suivi du diagnostic AntéNatal

    CPDPN

    Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Prénatal
    • Votre suivi à l’unité de Diagnostic Anténatal

      Vous êtes adressée dans notre unité pour aller plus loin dans l’exploration échographique de votre/vos bébé(s).

      Cela a pu être indiqué par :

      • des antécédents particuliers dans votre famille ou celle du père du bébé,
      • des antécédents personnels vous concernant (malformations) ou des antécédents chez votre conjoint,
      • le déroulement d’une grossesse antérieure,
      • le résultat du dépistage de trisomie 21,
      • un examen incomplet ou l’aspect inhabituel d’un organe fœtal lors de votre échographie de dépistage,
      • la prise de certains médicaments ou toxiques,
      • une infection en cours comme la toxoplasmose ou le cytomégalovirus
      • le type de grossesse : nous suivons les grossesses gémellaires monochoriales (un seul placenta) et les grossesses triples, même si leur déroulement est normal,
      • une autre situation particulière (croissance faible du fœtus, anomalie de liquide amniotique….)
      Qu’est ce qu’une amniocentèse ?

      Il s’agit d’un prélèvement d’une petite quantité du liquide qui entoure le fœtus dans l’utérus (le liquide amniotique) par ponction à l’aide d’une aiguille à travers le ventre de la mère. Cet examen est réalisé le plus souvent pour étudier les chromosomes du fœtus (par exemple pour la recherche de trisomie), ainsi que pour la recherche d’autres pathologies fœtales d’origine génétique, ou infectieuses (virales ou parasitaires : par exemple la toxoplasmose).

      L’examen est habituellement effectué à partir de 15 – 16 semaines d’aménorrhée (3 mois – 3 mois et demi de grossesse) et reste possible jusqu’à terme. Le but de l’amniocentèse est de répondre à des questions précises grâce aux examens faits sur le liquide amniotique.

      Cet examen ne dépiste pas globalement toutes les anomalies ou malformations possibles. Cet examen vous a été proposé pour un motif précis qui vous a été exposé par votre médecin. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser ce prélèvement.

      Qu’est-ce qu’une biopsie de trophoblaste ?

      Il s’agit du prélèvement d’un très petit fragment du tissu qui deviendra le placenta à la fin du premier trimestre de la grossesse. L’examen est habituellement effectué entre 11 et 14 semaines d’aménorrhée (2 mois – 2 mois et demi de grossesse).

      Dans certains cas particuliers, il peut être effectué à d’autres termes. Cet examen peut être réalisé pour l’étude des chromosomes de l’embryon (caryotype) ou pour la recherche de certaines anomalies génétiques.

      Cet examen vous a été proposé pour un motif qui vous a été exposé par votre médecin. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser ce prélèvement.