La télémédecine

Rétinopathie

Chez les enfants nés à un terme inférieur ou égal à trente-deux semaines d’aménorrhée et/ou dont le poids de naissance est inférieur à 1500 grammes, la rétine immature est susceptible d’être atteinte par une rétinopathie.

Les enjeux

L’enjeu est de parvenir à réaliser un dépistage plus régulier des rétinopathies afin de prévenir le risque de cécité.

En effet, le dépistage précoce de cette pathologie permet un traitement par laser le plus souvent et par injections intra-vitréennes de Bevacizumab dans certains cas rares.

Le fonctionnement

Afin de détecter au plus tôt les nouveau-nés susceptibles d’être traités, le Groupement Hospitalier du Havre et le Centre Hospitalier Public du Cotentin ont acquis un appareil d’imagerie spécialisée, une caméra à fibres optiques qui permet la réalisation d’une image numérique de la rétine en l’absence d’un ophtalmologue.

Une fois les images saisies dans le service puis envoyées au CHU, le service d’ophtalmologie du CHU de Caen Normandie s’engage à lire et analyser les images reçues et à remettre un compte-rendu de lecture dans un délai de quarante-huit heures ouvrables.

En cas de diagnostic de stade seuil de la rétinopathie du prématuré, le CHU de Caen s’engage :

  • A accueillir le patient en vue de procéder aux interventions nécessaires
  • A mobiliser le service le service de néonatologie pour l’hébergement - A transmettre tous documents et comptes rendus nécessaires au dossier patient
  • A communiquer sur toute complication rencontrée
  • A assurer l’information de la personne représentant le patient sur les actes réalisés au Centre Hospitalier Universitaire de Caen

Les acteurs participants

Coordonnateur médical : Dr Anne-Laure LUX, Praticien hospitalier - Courriel : lux-al@chu-caen.fr
Dr Clément AUCHERE, Chef de clinique – Courriel : aucherelavayssie-c@chu-caen.fr

Les praticiens sépcialistes des Centres Hospitaliers de Cherbourg et du Havre.

Le périmètre d'action

Régional.

Les patients concernés

Les enfants nés à un terme inférieur ou égal à 32 semaines d’aménorrhée.

Le type d'actes

Acte de téléexpertise.