Patients et visiteurs

Les directives anticipées

Mis à jour le 21/10/2018
CHU de Caen - service communication
imprimer l'article
Envoyer la page par mail
flux RSS du CHU de Caen

La législation relative aux droits des malades* vous permet de rédiger des directives anticipées et de désigner une personne de confiance qui peut vous assister en consultation ou lors de votre hospitalisation.

C’est une possibilité qui vous est offerte.
En aucun cas, elle n'est obligatoire.

* Loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
* Loi du 2 février 2016 relative aux droits des malades et des personnes en fin de vie

A quoi servent les directives anticipées ?

Les directives anticipées sont vos volontés exprimées par écrit  si vous étiez, un jour dans l’impossibilité de communiquer après un accident grave ou à l’occasion d’une maladie grave. Elles concernent les conditions de votre fin de vie, c’est-à-dire de poursuivre, limiter, arrêter ou refuser les traitements ou actes médicaux.

Son contenu est donc prioritaire sur tout autre avis non médical, y compris sur celui de la personne de confiance.

Plaquette information Directives anticipées
Télécharger la plaquette d'information
(pdf)

Qui peut rédiger des directives anticipées ?

Toute personne majeure capable d'exprimer sa volonté.

Quand ?

A tout moment.

En prévision ou au cours d'une hospitalisation.

Comment exprimer vos directives anticipées ?

Par un document écrit, daté et signé par son auteur sur papier libre ou selon le modèle national prévu accessible dans l’établissement.

Votre identité doit y être clairement indiquée (nom, prénom, date et lieu de naissance).

Dans l'impossibilité d'écrire et de signer ce document, deux témoins dont la personne de confiance si vous l'avez désignée, attesteront que le document exprime bien votre volonté libre et éclairée. Ils devront indiquer leur nom et qualité (famille, médecin traitant, proches...). Leurs attestations seront jointes à vos directives.

Combien de temps sont-elles valables ?

  • Indéfiniment
  • elles sont modifiables et révocables à tout moment.

Où seront conservées vos directives anticipées ?

Dans un endroit facilement accessible.

  • sur vous ou confiées à votre personne de confiance si vous l'avez désignée ou à un membre de votre famille ou à un proche,
  • dans votre dossier médical constitué soit par votre médecin traitant soit à l'hôpital,
  • éventuellement dans un dossier médical partagé.

Guide de rédaction : quelques conseils...

  • Réfléchissez à tout ce qui vous semble important pour votre existence et votre fin de vie : quels sont vos souhaits en terme de qualité de vie et de respect de votre dignité ?
  • Vous pouvez préciser qu'au moment de leur rédaction, vous étiez en pleine possession de vos facultés intellectuelles.
  • N'hésitez pas à en parler avec votre entourage, les soignants, votre médecin traitant, toute personne qui pourra vous aider.