Découvrez le CHU

La Résidence pour personnes âgées - La Charité (RPA)

Mis à jour le 20/09/2017
CHU de Caen - service communication
imprimer l'article
Envoyer la page par mail
flux RSS du CHU de Caen
Résidence pour Personnes Agées (RPA) - La Charité
© Sylvain Guichard

Résidence pour Personnes Agées (RPA) - La Charité

Etablissement destiné à l'accueil des personnes âgées dépendantes, la résidence pour personnes âgées (RPA) - La Charité dispose actuellement de 260 lits répartis en lits d'unités de soins de longue durée (USLD) et en lits d'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Les résidants sont pris en charge par 200 agents.

Présentation

La résidence pour personnes âgées "La Charité" est localisée sur un site indépendant des hôpitaux Côte de Nacre et Clemenceau, à la périphérie sud de la ville. Elle comporte 9 unités réparties dans 3 pavillons :

Le pavillon Monet (110 lits) :

  • niveau 1 : 30 lits,
  • niveau 2 : 40 lits,
  • niveau 3 : 40 lits.

Le pavillon Corot (81 lits) :

  • niveau 0 : 27 lits,
  • niveau 1 : 27 lits,
  • niveau 2 : 27 lits.

Le pavillon Dufy (69 lits) :

  • niveau 1 : 23 lits,
  • niveau 2 : 23 lits,
  • niveau 3 : 23 lits.

Suite à la convention tripartite signée le 1er octobre 2008 avec le conseil général et l'ARH (direction départementale des affaires sanitaires et sociales) du Calvados, la résidence offre désormais 2 types d'hébergements, adaptés à des populations différentes :

  • des lits en unités de soins de longue durée (USLD) : elles sont destinées à l'accueil des personnes âgées ne jouissant plus de leur autonomie et dont l'état de santé nécessite une surveillance infirmière et médicale au long cours. Leur grande dépendance physique ou comportementale rend leur maintien à domicile impossible.
  • des lits d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) : l'EHPAD accueille généralement des personnes ayant une autonomie physique satisfaisante, mais une dépendance comportementale, liée à une pathologie démentielle ou psychiatrique chronique.
Pour plus d'informations sur la Résidence pour Personnes Agées (RPA)- La Charité, consultez le livret d'accueil pour les résidants (PDF).
+ Retour

Historique

L'organisation actuelle de la RPA résulte d'un long passé, datant de plus de 300 ans.

  • Sous Louis XIV, en 1655 : est fondé le premier hôpital général de Caen, situé sur l'actuelle rue Saint Louis, il y reste jusqu'en 1823. Il était occupé par des hommes, des femmes, des enfants, parfois des vieillards tous rongés par la misère, la maladie, l'errance. L'ordre religieux des Servantes de Jésus s'en occupa presque aussitôt.
  • En 1823 : l'hôpital général et le dépôt de mendicité sont solennellement transférés à l'Abbaye aux Dames. L'hôpital général déménage boulevard Clemenceau en 1908, mais l'hospice Saint Louis demeure à l'Abbaye jusqu'en 1972.
  • De 1972 à 1984 : l'Abbaye aux Dames est classée monument historique : l'hospice est transféré vers l'ancien couvent de la Charité, route de Falaise, jusqu'alors occupé par une congrégation religieuse, où il demeure aujourd'hui. Il change d'appellation et se consacre exclusivement aux personnes âgées, justifiant son nom.
  • De 1984 à 2005 : la résidence pour personnes âgées "La Charité" entame une série de restaurations (pavillon F) et de constructions (pavillon H, par exemple) achevées en 2005 (pavillons A et B).
  • 4 avril 2005 : ouverture des pavillons A et B, fermeture des pavillons D et E et du service F1.
  • Février 2009 : fermeture du pavillon F2.
+ Retour

Activités

La prise en charge des résidants

Vivre à la résidence pour personnes âgées "La Charité", c'est bénéficier de services collectifs et individuels (surveillance médicale, soins, repas équilibrés, loisirs, entretien du linge ...) ; c'est également conserver sa liberté personnelle. Les résidants sont libres d'organiser leur journée comme bon leur semble : rester dans leur chambre, se promener, participer aux différentes activités, à la mesure de leurs possibilités.

L'EHPAD est ainsi un lieu de vie et de soins qui s'est donné pour mission d'accompagner les personnes âgées dans leur vie quotidienne et de répondre le mieux possible à leurs besoins, d'assurer le droit à la protection, à la sécurité, à la santé, aux soins et à un suivi médical adapté.

Pour plus d'informations sur la Résidence pour Personnes Agées (RPA)- La Charité, consultez le livret d'accueil pour les résidants (PDF).

L'accueil des 260 résidants en EHPAD (160 lits) et USLD (100 lits) s'articule autour de 3 projets institutionnels validés par la signature de la convention tripartite :

1- le projet de soins

Ce projet est construit autour de grands axes :

-1- garantir la qualité en regard de l'évolution des besoins des personnes

  • améliorer la qualité à chaque étape du processus de prise en charge du résidant
    • accueil du résidant selon une procédure formalisée
    • accès aux soins et à l'urgence médicale assurée
    • organisation de la dispensation des médicaments
  • assurer la continuité et la traçabilité de la prise en charge
  • assurer la qualité de la prise en charge des personnes selon leurs besoins spécifiques identifiés par le projet médical
    • prise en compte des troubles sensoriels
    • prise en compte de la douleur
    • prise en compte de l'hygiène corporelle et des restrictions de mobilité
    • prise en compte de la maladie d'ALZHEIMER et troubles apparentés
    • projet de création d'une unité d'accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d'ALZHEIMER et troubles apparentés
    • accompagnement de fin de vie.
  • évaluer les pratiques professionnelles
    • inscription dans les programmes d'évaluation
    • élaboration d'indicateurs pour suivre la mise en place des objectifs

-2- garantir la sécurité des prestations en prévenant les risques

  • prévenir les risques de dégradation de l'état de santé
    • prévention des risques nutritionnels
    • surveillance de l'hygiène et de l'état dentaire assurée et tracée dans le dossier de soins
    • prévention des risques trophiques
    • prévention des risques de l'incontinence
    • prévention des maladies d'origine infectieuse
  • prévenir les risques liés aux soins et aux prises en charge
    • prévention des infections nosocomiales
    • prévention des chutes
  • prévenir les risques spécifiques aux personnes âgées dépendantes
    • prévention de l'isolement relationnel
    • prévention de la maltraitance, promotion de la bientraitance
    • prévention de la dépendance, promotion de l'autonomie.

-3- garantir les compétences et les formations

  • le plan de formation
  • le soutien aux équipes

-4- définir l'organisation et le dimensionnement des équipes

  • évaluation des activités et des charges en soin et charge de travail
  • la méthode SIIPS
  • la méthode AGIR
  • organisation du travail.

2- le projet de vie

Le projet de vie se décline comme suit :

-1- améliorer les conditions d'hébergement

  • améliorer la qualité du cadre de vie
    • augmenter la proportion de chambres individuelles
    • augmenter les espaces de restauration et de détente
    • améliorer le nettoyage des locaux communs en dehors des unités d'hébergement
    • améliorer le délai de retour du linge personnel

-2- garantir la qualité de vie et individualiser la prise en charge des résidants

  • promouvoir l'autonomie
    • instaurer une participation active du résident et/ou de sa famille à son projet de vie en prenant en comptez ses habitudes de vis, ses goûts, souhaits et choix
    • améliorer la réflexion sur la liberté de circulation des résidants en fonction de leurs droits et de leur état de santé
  • mettre en place le projet de vie individualisé respectueux des rythmes de vie et des besoins des résidants en fonction du projet thérapeutique
    • respect de l'identité du résidant
    • respect des rythmes des habitudes de vie

-3- développer la vie sociale et collective

  • maintien du réseau social du résidant à l'intérieur et développement vers l'extérieur
    • mettre en place un livret d'accueil
    • renforcer la communication individuelle et collective
  • fédérer et impliquer les personnels autour du projet de vie
    • offrir aux résidants un service de qualité
    • coordonner et organiser autour du projet de vie les activités et actions de tous les intervenants professionnels ou non.

3- le projet d'animation

Le projet d'animation s'articule autour des axes suivants :

-1- identifier les partenaires internes et externes, améliorer l'organisation des animations

  • évaluer les ressources pour construire un travail de partenariat et développer un projet d'animation commun
    • repérer en interne les différents professionnels et leur rôle
    • repérer en interne les organisations de bénévoles et leur participation
    • repérer les partenaires externes, les actions et les projets

-2- organiser les journées autour du projet et vie individuel et collectif

  • faire participer l'ensemble des personnels aux activités individuelles et collectives d'animation
    • améliorer la traçabilité des activités suivies par le résidant dans son dossier individuel
    • organiser des réunions de synthèse
    • envisager la création d'un référent animateur par bâtiment et un référent soignant par équipe de soin
    • organiser l'animation au quotidien
    • proposer des activités hebdomadaires dans des repères de temps et d'espace définis
    • organiser l'animation évènementielle
    • organiser les animations externes
    • planifier et mettre à disposition des moyens pour les transports et les accompagnements
    • faire rentrer des partenaires extérieurs dans la résidence

-3- renforcer la participation des familles aux actions

  • préserver ou restaurer le lien du résidant avec sa famille
    • créer un espace info-familles
    • créer un espace-temps-info-familles
    • ouvrir une boutique
    • organiser un repas famille, un samedi par trimestre
    • créer un jardin des sens
    • organiser des réunions de synthèse
    • envisager la création d'un référent animateur par bâtiment et un référent AMP par équipe de soin

-4- garantir la qualité du projet d'animation

  • renforcer les moyens humains en animateurs.

Le conseil de la vie sociale

Le conseil de la vie sociale de la RPA (conformément au décret n°2004 - 287 du 25 mars 2004) a pour mission de formuler des avis et de faire des propositions sur toutes questions intéressant le fonctionnement de l'établissement, notamment sur :

  • l'organisation intérieure et la vie quotidienne,
  • les activités, l'animation socio-culturelle et les services thérapeutiques,
  • les projets de travaux et d'équipements,
  • la nature et le prix des services rendus,
  • l'affectation des locaux collectifs,
  • l'entretien des locaux,
  • les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture,
  • l'animation de la vie institutionnelle et les mesures prises pour favoriser les relations entre ses participants,
  • les modifications substantielles touchant aux conditions de prise en charge.

Selon les termes de l'article 3 du décret précité, le conseil de la vie sociale doit comprendre au moins cinq membres. Les membres sont répartis en quatre collèges : personnes accueillies, familles, personnels de l'établissement, conseil de surveillance du CHU.

La composition du conseil de la vie sociale de la résidence pour personnes âgées "La Charité" est fixée comme suit :

  1. Représentants des résidants :
    • Mme Denise CROCQUEVIEILLE
    • Mme Jacqueline ALEXANDRE
    • M. Jacques LETARD
  2. Représentants des familles :
    • M. Jacques HUET
    • Mme Sabrina CROCQUEVIEILLE
    • Mme Dominique DELAUNAY
  3. Représentants du personnel :
    • M. Gérard MARTIN
    • Mme Hélène ROYE DURAND
    • M. Fabrice DONO
  4. Représentants du conseil de surveillance du CHU :
    • Mme Jacqueline DE LA PESCHARDIERE
    • Mme Sonia DE LA PRÔVOTÉ

Pour les représentants élus des personnes accueillies et des familles, la liste des membres titulaires et des membres suppléants est établie en suivant l'ordre décroissant du nombre de voix obtenues. Il est fait appel aux membres suppléants, dans cet ordre, chaque fois qu'un membre titulaire est indisponible.

Le président du conseil de la vie sociale est élu au scrutin secret et à la majorité des votants par et parmi les représentants des personnes accueillies ; en application de l'article 31 du décret précité qui indique que les représentants des personnes accueillies peuvent en tant que de besoin se faire assister d'une tierce personne afin de permettre la compréhension de leurs interventions, le conseil d'administration du CHU, dans sa séance du 28 octobre 2004, a retenu que le cadre de santé de la RPA assure cette mission.

Les représentants des personnels sont désignés parmi les agents y exerçant, par les organisations syndicales les plus représentatives suite aux élections professionnelles des commissions administratives paritaires compétentes.

En sus de ces membres élus ou désignés, siègent à titre consultatif conformément aux dispositions réglementaires, le directeur général du CHU ou son représentant.

Le conseil, qui se réunit au moins trois fois par an, peut appeler toute personne à participer à ses réunions à titre consultatif en fonction de l'ordre du jour.

La composition nominative du conseil de la vie sociale est affichée dans chacun des pavillons de la RPA.

+ Retour

Quelques chiffres

Structure :

  • Bâtiments : 20 000 m²
  • Terrain : 30 000 m²

Effectif :

  • Personnel médical : 2,6 Equivalents Temps Plein (ETP)
  • Personnel non médical : 194,76 ETP

260 lits :

  • Soins de Longue Durée : 100 lits,
  • EHPAD : 160 lits,
+ Retour

Informations pratiques/coordonnées

Pour plus d'informations sur la Résidence pour Personnes Agées (RPA)- La Charité, consultez le livret d'accueil pour les résidants (PDF).

Adresse/Courier :

Résidence pour Personnes Agées (RPA) "La Charité"
53 Boulevard de la Charité
14000 CAEN

Téléphone/standard :

Composez le 02 31 06 31 06

+ Retour

Plan d'accès

NB : le plan interactif de l'hôpital est consultable à la rubrique "plan d'accès".

+ Retour