Skip to main content
CHU Caen Normandie

École d’infirmier·ère·s de bloc opératoire

L’école d’infirmier·ère·s de bloc opératoire est rattachée au CHU de Caen Normandie. Elle assure la formation d’étudiants en vue de l’obtention du Diplôme d’État d’Infirmier·ère de Bloc Opératoire (IBODE).

CHU Caen Normandie

École d’infirmier·ère·s de bloc opératoire

L’école d’infirmier·ère·s de bloc opératoire est rattachée au CHU de Caen Normandie. Elle assure la formation d’étudiants en vue de l’obtention du Diplôme d’État d’Infirmier·ère de Bloc Opératoire (IBODE).

L’équipe pédagogique

  • Le métier

    Infirmier·ère de Bloc Opératoire Diplômé d’État

    IBODE · Un métier rigoureux et des compétences spécifiques

    Le métier d’Infirmier·ère de bloc opératoire diplômé d’État est depuis 2020 accessible dès l’obtention du diplôme d‘État d’infirmier·ère.

    « L’infirmier·ère de bloc opératoire est un·e professionnel·le spécialisé·e expert·e, qui participe aux soins des personnes bénéficiant d’interventions chirurgicales, d’endoscopies ou d’actes techniques invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique. Ses compétences sont mises en œuvre dans le cadre d’un exercice en équipe pluri-professionnelle, en secteur interventionnel quelle que soit la discipline chirurgicale, ou en secteur associé tel que la stérilisation. Il·elle prépare, organise et réalise des soins et des activités en lien avec le geste opératoire, en pré, per et post interventionnel. Dans son champ de compétences, il·elle met en œuvre toutes les mesures d’hygiène et de sécurité en tenant compte des risques inhérents à la spécificité des personnes soignées, à la nature des interventions, au travail en zone protégée, à l’utilisation de dispositifs médicaux spécifiques et à l’usage des nouvelles technologies. »

    Annexe 1 · Référentiel de formation du 27 avril 2022.

    Infirmier·ère de Bloc Opératoire Diplômé d’État

    IBODE · Un métier rigoureux et des compétences spécifiques

    Le métier d’Infirmier·ère de bloc opératoire diplômé d’État est depuis 2020 accessible dès l’obtention du diplôme d‘État d’infirmier·ère.

    « L’infirmier·ère de bloc opératoire est un·e professionnel·le spécialisé·e expert·e, qui participe aux soins des personnes bénéficiant d’interventions chirurgicales, d’endoscopies ou d’actes techniques invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique. Ses compétences sont mises en œuvre dans le cadre d’un exercice en équipe pluri-professionnelle, en secteur interventionnel quelle que soit la discipline chirurgicale, ou en secteur associé tel que la stérilisation. Il·elle prépare, organise et réalise des soins et des activités en lien avec le geste opératoire, en pré, per et post interventionnel. Dans son champ de compétences, il·elle met en œuvre toutes les mesures d’hygiène et de sécurité en tenant compte des risques inhérents à la spécificité des personnes soignées, à la nature des interventions, au travail en zone protégée, à l’utilisation de dispositifs médicaux spécifiques et à l’usage des nouvelles technologies. »

    Annexe 1 · Référentiel de formation du 27 avril 2022.

  • La formation

    Signature

    Agréments et autorisations

    L’école est autorisée par le président du Conseil Régional de Normandie à accueillir une promotion de 25 étudiants IBODE par année.

    L’école est dirigée par un directeur des soins, agréée par le président de la Région Normandie. Il a compétence pour les agréments et l’autorisation de fonctionnement de l’école.

    L’Université de Caen Normandie, organisme gestionnaire de l’école d’IBODE, est garante des enseignements relatifs au grade de Master.

    Label

    Nous sommes certifiés QUALIOPI

    AFNOR certifie que le Centre Hospitalier Universitaire de CAEN a été jugé conforme aux exigences requises pour la réalisation d’actions de formation.

    Certificat N°2022/98983.1

    Personnes à Mobilité Réduite

    Formation et Handicap

    En regard de la loi du Février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les principes de non discrimination et d’accessibilité sont appliqués à la formation.

    Une référente handicap est en lien avec toutes les structures de formation paramédicale du CHU de CAEN. Les étudiants concernés peuvent la contacter via le secrétariat de scolarité de leur formation.

    Points de vigilance:

    Il n’existe pas d’obligation pour l’étudiant de communiquer sa situation de handicap auprès de sa structure de formation, que ce soit au moment du concours ou au cours de sa formation.

    La situation de handicap d’un candidat ou d’un étudiant revêt d’un caractère confidentiel, même si elle peut relever d’un secret partagé entre professionnels de la structure de formation.

    Durée

    La formation universitaire se déroule sur 20 mois en deux fois 10 mois (interruption durant la période estivale début juillet jusqu’à la 1ère semaine de septembre).

    La formation est dispensée à temps plein (35 heures/semaine).

    Elle se répartit en 4 semestres.

    La première année (60 ECTS) est composée des semestres 1 et 2.

    Cette première année constitue le socle des connaissances de la pratique en bloc opératoire. Les enseignements portent principalement sur les Unités d’enseignements (UE) : Sciences Infirmières et bloc opératoire, Sciences médico-chirurgicales, Coordination des activités de soins liées aux processus peri-opératoire, pré, per et post opératoire, prévention et gestion des risques, langue vivante et recherche.

    • Semestre 1 : de septembre à début février
      • 11 semaines d’enseignements théoriques
      • 9 semaines de stages
      • 1 semaine de congés
    • Semestre 2 : de début février à fin juin
      • 15 semaines d’enseignements théoriques
      • 5 semaines de stages
      • 1 semaine de congés

    La seconde année (60 ECTS) est composée des semestres 3 et 4. Elle a pour objectif la professionnalisation et privilégie les stages en milieu professionnel. Les enseignements portent principalement sur les techniques complexes et le développement de la recherche paramédicale.

    • Semestre 3 : de septembre à début février
      • 5 semaines d’enseignements théoriques
      • 15 semaines de stages
      • 1 semaine de congés
    • Semestre 4 : de début février à fin juin
      • 2 semaines d’enseignements théoriques
      • 18 semaines de stages
      • 1 semaine de congés
    Formation

    L’enseignement théorique

    Il comprend 33 semaines de cours soit 1 155 heures, 5 blocs de compétences :

    • Bloc 1 · Prise en soins et mise en œuvre des activités de prévention et de soins en lien avec des actes invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique
    • Bloc 2 · Mise en œuvre des techniques complexes d’assistance chirurgicale au cours d’actes invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique
    • Bloc 3 · Organisation et coordination des activités de soins, de la démarche qualité et prévention des risques dans les secteurs interventionnels et secteurs associés
    • Bloc 4 · Information et formation des professionnels dans les secteurs interventionnels et secteurs associés
    • Bloc 5 · Veille professionnelle, travaux de recherche et conduite de démarches d’amélioration des pratiques.
    Chirurgie

    La formation en milieu professionnel

    Elle comprend 1 645 heures correspondant à un total de 47 semaines de 35 heures :

    • Chirurgie ostéo-articulaire (8 semaines)
    • Chirurgie viscérale (8 semaines)
    • Stérilisation centralisée, hygiène hospitalière, endoscopie, Radiologie interventionnelle (1 semaine / discipline)
    • Recherche (4 semaines)
    • Missions d’assistant chirurgical (6 semaines minimum)
    • Stages dans d’autres disciplines en fonction de l’expérience et du projet professionnel de l’étudiant ainsi que du projet pédagogique de l’école (17 semaines)
    Objectif

    Objectifs de la formation

    Au terme de la formation, l’infirmier de bloc opératoire doit être capable :

    • d’organiser, réaliser des soins et des activités en lien avec le geste opératoire, en pré, per et post interventionnel auprès des personnes bénéficiant d’interventions chirurgicales, endoscopiques et autres actes techniques invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique.
    • de mettre en œuvre des mesures d’hygiène et de sécurité en tenant compte des risques inhérents à la nature des interventions et à la spécificité des patients, au travail en zone protégée et à l’utilisation de dispositifs médicaux spécifiques.
    • de mettre en œuvre les actes et activités relevant de sa compétence exclusive.
    Coût

    Financement

    Une formation financée soit par les établissements de santé, soit par des OPCO soit par Pôle Emploi…

    Avant d’entrer à l’école, vous devez impérativement vous assurer du mode de financement de votre formation et de vos ressources pendant la durée de votre formation.

    A compter de la rentrée de septembre 2023, les publics éligibles au financement régional (en référence à l’article 2.1.1 du règlement joint), bénéficient d’une prise en charge totale du coût pédagogique.

    Pour les publics non éligibles, le coût pédagogique 2023-2024 s’élèvera à 8 500 € pour l’année.

    Une école intégrée à un pôle de formations en santé…

    L’école d’infirmier·ère de bloc opératoire s’inscrit au sein d’un pôle de formations où sont regroupées :

    • les formations initiales : infirmier·ère, ambulancier·ère, aide-soignant·e, manipulateur·rice d’électroradiologie médicale
    • les formations de spécialités : infirmier·ère anesthésistes, puériculteur·rice
    • la formation des cadres de santé
    • les formations médicales : médecine, pharmacie, maïeutique, orthophonie

    Le regroupement de ces formations sur un site unique permet de développer des activités pédagogiques mutualisées et innovantes : enseignements et stages pluri-professionnels.

    Le bâtiment est accessible aux personnes en situation de handicap. Une référente handicap est en lien avec toutes les structures de formation. Les élèves concernés peuvent la contacter via le secrétariat de l’école.

    Un accompagnement pédagogique de qualité

    L’équipe pédagogique a choisi un accompagnement personnalisé des élèves. Indispensable à la professionnalisation, le suivi pédagogique permet d’accompagner chaque élève dans ses apprentissages et dans son processus de professionnalisation, d’identifier en début de formation les acquis professionnels et de déterminer les besoins personnels de formation, d’évaluer des méthodes personnelles de travail, de se positionner dans ses acquisitions en fonction de ses résultats et de réajuster.

    Un dispositif d’aide à la réussite

    Chaque étudiant est suivi durant la formation par un cadre formateur référent qui l’accompagne dans l’acquisition de ses compétences. Il est conduit en individuel et/ou en collectif par l’équipe pédagogique.

    Ce suivi peut être organisé de façon régulière selon les étapes de formation et à la demande de l’étudiant ou du formateur référent.

    Formation

    Des méthodes pédagogiques innovantes

    L’école a fait le choix d’intégrer la Formation Ouverte à Distance dans le dispositif de formation. Véritable outil pédagogique la FOAD facilite la démarche réflexive des étudiants. Cet outil permet aussi, une certaine flexibilité dans l’accès au contenu de la formation, mobilise d’autres canaux de communication et permet des activités collaboratives.

    La réflexivité et l’analyse de pratiques trouvent sens dans des formations professionnelles afin de développer les compétences nécessaires à un IBODE compétent.

    En associant la pratique réflexive à l’analyse de pratiques suivant les méthodes suivantes : débriefing (après un travail au simulateur ou après un entraînement en situation réelle), remédiation à partir des enseignements en distanciels, et d’exploitation de stage l’élève IBODE s’interroge, et travaille à la co-construction du sens donné à la pratique et/ou à l’amélioration des techniques professionnelles. Les cadres formateurs cherchent donc à mobiliser, chez l’apprenant ses capacités d’analyse, d’auto-évaluation et de critiques constructives.

    Les situations apprenantes proposées aux étudiants sont réfléchies et construites en équipe car il s’agit non seulement de disposer de situations connues de tous mais aussi de proposer des situations emblématiques progressives.

    L’individualisation des parcours se caractérise notamment par le choix des terrains de stage à privilégier en fonction de l’expérience professionnelle de l’étudiant. Les modalités d’affectation des parcours sont connues des étudiants. L’école établit un déroulé de stages sur les 3 semestres en tenant compte du référentiel de formation, du projet pédagogique, de l’offre de stages et du cursus professionnel de chaque élève. Deux à trois stages auront lieu à distance de l’établissement de référence. Les étudiants ont un parcours en concertation avec l’ensemble de la promotion et sous la supervision de l’équipe pédagogique. Des ajustements peuvent être apportés en fonction des projets individuels des élèves, de l’offre de stage et de la faisabilité pratique.

    Les stages optionnels sont planifiés au regard de l’expérience et du projet professionnel de l’élève. Ils ont lieu dans 3 secteurs opératoires différents au minimum.

    Le dispositif d’évaluations

    Les évaluations des UE sont programmées en fin de chaque semestre, elles sont de différents types :

    • Évaluations écrites ou orales de connaissances
    • Travail individuel écrit ou oral d’analyse d’une situation
    • Étude de situations avec pratique simulée
    • Travail écrit ou oral d’une situation de programmation opératoire ou de gestion d’une question économique en bloc opératoire
    • Exposé oral à partir d’un travail de groupe sur la réalisation d’un projet d’encadrement des étudiants en stage
    • Travail écrit et ou oral à partir d’un article professionnel en langue anglaise et abstract du mémoire
    • Rédaction d’une note de recherche
    • Travail écrit d’analyse d’une situation clinique comportant une question éthique ou de droit
    • Mémoire de fin d’études
    • Mise en situation simulée
    • AFGSU de niveau 2

    Les évaluations (épreuves initiales et de rattrapage ont lieu à chaque fin de semestre).

    L’évaluation des compétences en stage est réalisée à partir d’un livret d’évaluation de l’acquisition des compétences.

    L’acquisition des éléments de chaque compétence et des activités techniques est progressive tout au long de la formation, chaque étudiant peut avancer à son rythme, à condition de répondre aux exigences minimales portées dans l’arrêté de formation. En fin de formation, l’ensemble des éléments de compétences, des actes, activités et techniques de soins doit être acquis.

    Chaque semestre, le formateur de l’école d’IBODE responsable du suivi pédagogique de l’étudiant fait le bilan des acquisitions avec celui-ci. Il conseille l’étudiant et le guide pour la suite de son parcours. Il peut être amené à modifier le parcours de stage au vu des éléments contenus dans le portfolio.

    L’attribution des crédits de formation (ECTS)

    Le référentiel donne lieu à l’attribution des crédits conformément au système européen de transferts de crédits « European Credits Transfer System ». Les principes qui président à l’affectation des crédits sont de 30 crédits par semestre de formation.

    Le diplôme d’État d’infirmier de bloc opératoire sanctionne un niveau validé par l’obtention de 120 crédits européens ; correspondant à l’acquisition des 73 ECTS des enseignements théoriques et 47 ECTS pour les enseignements cliniques.

    Les crédits de formation, associés aux UE et aux stages, sont attribués par une commissin d’attribution (Jury semestriel), présidée par le directeur de l’école d’IBODE.

    La validation de plusieurs unités d’enseignement d’un même bloc de compétences appartenant au même semestre peut être organisée lors d’une même épreuve. Les notes correspondant à chaque unité d’enseignement sont alors identifiables.

    L’étudiant doit obtenir une note au moins égale à dix sur vingt à l’évaluation de chaque unité d’enseignement pour qu’elle soit validée.

    Pour valider chaque bloc de compétences, l’étudiant doit valider les unités d’enseignements et stages concernés. En fonction des blocs de compétence concernés, l’évaluation peut être réalisée en situations simulées. Il ne peut y avoir de compensation entre blocs de compétences.

    L’obtention du diplôme d’État et l’attribution du grade de master s’effectue par l’acquisition des 120 ECTS pour les 4 semestres de formation. Il est délivré par l’université de Caen.

    Parcours

    Suites de parcours et débouchés

    L’infirmier·ère de bloc opératoire exerce le plus souvent en bloc opératoire mais peut également travailler dans des services de radiologie interventionnelle. Il·elle peut évoluer vers les fonctions de cadre de santé après 4 années d’exercice professionnel.

    Chiffres clés

    Promotion Réussite
    Promotion : 2023
    Réussite: 94,08 % de réussite toutes écoles paramédicales confondues
    reçus / inscrits
    Promotion : 2020 · 2022
    Réussite: 100 % de réussite
    dont 100 % avaient un emploi dès l’obtention du Diplôme d’État
    Promotion : 2019 · 2021
    Réussite: 94 % de réussite
    dont 100 % avaient un emploi dès l’obtention du Diplôme d’État
    Promotion : 2018 · 2020
    Réussite: 86 % de réussite
    dont 100 % avaient un emploi dès l’obtention du Diplôme d’État
    Promotion : 2017 · 2019
    Réussite: 85 % de réussite
    dont 100 % avaient un emploi dès l’obtention du Diplôme d’État
  • L’admission

    Préambule

    Cette sélection ne permet d’accéder qu’à l’école d’Infirmier·ère·s de Bloc Opératoire du CHU Caen Normandie. L’école de Caen est agréée pour 25 élèves.

    Pour la rentrée universitaire de 2023-2025, les épreuves de sélection en formation infirmier de bloc opératoire telles que définies par l’arrêté du 27 avril 2022 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’infirmier·ère de bloc opératoire comprennent :

    • Une épreuve d’admissibilité sur dossier et
    • Un entretien d’admission à partir d’un entretien individuel

    Les épreuves de sélection évaluent l’aptitude des candidats à suivre l’enseignement conduisant au diplôme d’État d’Infirmier·ère de Bloc Opératoire.

    La sélection pour l’admission en école d’Infirmier et infirmière de Bloc Opératoire s’effectue sur la base du dépôt d’un dossier d’admissibilité et d’un entretien, après avoir déposé une candidature en ligne via la plateforme :

    Publication

    Dossier d’admissibilité

    Ce dossier d’admissibilité doit comporter les pièces suivantes

    1. La copie d’une pièce d’identité
    2. Une demande écrite de participation aux épreuves de sélection
    3. Une lettre d’engagement du candidat de s’acquitter des frais de scolarité
    4. Un curriculum vitae
    5. La copie des originaux de leurs titres, diplômes ou certificats
    6. Pour les étudiants en soins infirmiers, le certificat de scolarité de 3ème année d’IFSI et le jour de l’entretien le résultat de la commission d’attribution des crédits du semestre 5, et pour les infirmiers mentionnant un exercice salarié ou libéral
    7. L’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 en cours de validité
    8. Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France
    9. Un dossier exposant le projet professionnel

    Consignes à respecter pour la constitution de votre dossier :

    • Votre production est sous format papier. Deux exemplaires doivent être fournis.
    • Votre production ne peut excéder 5 pages (recto-verso)
    • Vous utiliserez la police Arial de taille 11 avec un interligne de 1.5
    • Votre dossier devra être paginé
    • Le dernier délai pour déposer votre dossier est le mercredi 03 avril 2024 à 17h.

    Les pièces 4, 5, 6 et 9 du dossier d’admissibilité sont appréciées au regard des attendus de la formation figurant dans l’annexe IV et noté sur 20 points par un binôme d’évaluateurs composé d’un infirmier de bloc opératoire diplômé d’État ayant trois années d’expérience professionnelle ou d’un cadre infirmier de bloc opératoire diplômé d’État et d’un formateur permanent ou d’un directeur d’une école d’infirmiers de bloc opératoire.

    Sont déclarés admissibles, les candidats ayant obtenus une note supérieure ou égale à 10 sur 20.

    Tous les candidats sont informés personnellement par écrit de leur admissibilité ou non à l’entretien individuel d’admission. Seul ce courrier a valeur légale.

    Entretien individuel d’admission

    L’entretien conformément à l’article 10 de l’Arrêté du 27 avril 2022 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’infirmier / infirmière de bloc opératoire, dure 20 minutes et est noté sur 20 points.

    Il comprend une présentation orale du candidat sur son projet professionnel notée sur 8 points, suivie d’un entretien avec le jury noté sur 12 points. Cette épreuve a pour objet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer et à ordonner ses idées pour argumenter de façon cohérente sur les éléments présentés dans le dossier d’admissibilité, d’apprécier les aptitudes et la capacité du candidat à suivre la formation, d’apprécier le projet professionnel du candidat et sa motivation

    Toute note inférieure à la moyenne est éliminatoire.

    Cet entretien peut être réalisé via des outils de communication à distance, permettant l’identification des candidats et des membres du jury et garantissant la confidentialité de l’entretien et des débats pour les candidats résidant dans les départements et régions d’outre-mer et candidatant dans des écoles de métropole.

    Calendrier des épreuves de sélection

    • Clôture des inscriptions : 03 avril 2024 inclus
      Tout dossier reçu après cette date (cachet de la poste faisant foi) sera rejeté.
    • Admissibilité sur dossier : entre le 03 et le 11 avril 2024
    • Résultats d’admissibilité : 12 avril 2024 à 12h
    • Entretiens individuels d’admission : 11-12 et 13 juin 2024
    • Publication des résultats : 14 juin 2024 à 12h

    Candidats pouvant être admis en formation par dérogation

    En sus de la capacité théorique agréée et dans la limite de 5 % de l’effectif agréé, peuvent être admis :

    • Les personnes titulaires du diplôme d’État de sage-femme ;
    • Les étudiants ayant validé la troisième année du deuxième cycle des études médicales ;
    • Les titulaires d’un diplôme d’État d’infirmier / infirmière et d’un diplôme reconnu au grade master.

    Pour ces candidats, le processus de sélection comprend uniquement l’entretien d’admission défini à l’article 10 de l’arrêté du 27 avril 2022.

    L’inscription à l’entretien d’admission s’effectue par le dépôt d’un dossier comprenant :

    • Une demande écrite de participation aux épreuves de sélection
    • La copie d’une pièce d’identité
    • Un curriculum vitae
    • La copie des originaux de leurs titres, diplômes ou certificats
    • Un dossier exposant le projet professionnel
    • L’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 en cours de validité
    • Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France
    • Une lettre d’engagement de s’acquitter des frais de scolarité

    Candidats titulaires d’un diplôme étranger

    En sus de la capacité théorique agréée et dans la limite de 5 % de l’effectif agréé, peuvent être admises les personnes titulaires d’un diplôme étranger d’infirmier ne permettant pas d’exercer en France. Pour être admises, ces personnes doivent réaliser des tests permettant d’apprécier leur niveau professionnel et une épreuve permettant d’apprécier leur maîtrise de la langue française.

    Ces épreuves de sélection sont organisées sous la responsabilité du directeur de l’école, en concertation avec le service culturel de l’ambassade de France du pays concerné. Les sujets sont proposés et corrigés par l’équipe pédagogique de l’école choisie par le candidat.

    Pour s’inscrire à ces épreuves, les personnes doivent déposer un dossier comportant les pièces suivantes :

    • La copie d’une pièce d’identité
    • Un curriculum vitae
    • La copie des originaux de leurs titres, diplômes ou certificats
    • Un dossier exposant le projet professionnel
    • Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France
    • Un justificatif de prise en charge financière et médico-sociale pour la durée des études
    • Une lettre d’engagement de s’acquitter des frais de scolarité

    Les pièces doivent être traduites par un traducteur agréé auprès des tribunaux français ou habilité à intervenir auprès des autorités judiciaires ou administratives d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse ou de la Principauté d’Andorre.

    Candidats en situation de handicap

    Les candidats se présentant aux épreuves d’admission en situation de handicap peuvent déposer une demande d’aménagement des épreuves. Ils adressent leur demande à l’un des médecins désignés par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées et en informent les instituts de formation.

    Le directeur de l’école met en œuvre les mesures d’aménagement préconisées en fonction des possibilités.

    Conditions d’accès à la formation

    Conformément à l’arrêté du 27 avril 2022 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’infirmier·ère de bloc opératoire, pour accéder à la formation de l’École d’Infirmier·ère·s de Bloc Opératoire, il est nécessaire de :

    • Être titulaire soit d’un diplôme, certificat ou autre titre mentionné à l’article L.4311-3 ou à l’article L. 4311-12 du code de la santé publique leur permettant d’exercer sans limitation la profession d’infirmier, ou d’une autorisation d’exercice délivrée par le préfet de région en application de l’article L.4311-4 du code de la santé publique, par les voies suivantes :
    1. La formation initiale sous statut d’étudiant ou par apprentissage
    2. La formation professionnelle continue
    3.  La validation, partielle ou totale, des acquis de l’expérience, dans les conditions fixées par l’arrêté du 24 février 2014 susvisé
      • Avoir subi avec succès les épreuves de sélection du processus d’entrée
      • Avoir acquitté les droits d’inscription à l’école fixés chaque année par arrêté ministériel
      • Avoir souscrit par convention l’engagement d’acquitter les frais d’enseignement.

    L’admission en formation est subordonnée au processus de sélection des candidats défini dans l’article 8 de l’arrête de formation du 27 avril 2022.

    Publication

    Dossier de candidature

    L’ensemble des pièces complémentaires est à fournir complet et non agrafé avant le 03 avril 2024 inclus (cachet de la poste faisant foi).

    Déposer à l’accueil du Pôle des Formations et de Recherche en Santé ou dans la boîte aux lettres située à l’entrée du bâtiment à l’adresse suivante :
    PFRS, 2 rue des Rochambelles, 14000 Caen
    ou par courrier à l’école d’IBODE · CHU Caen Normandie · Avenue de la Côte de Nacre CS 30001 · 14033 Caen Cedex 9

    Attention :
    Un accusé de réception de votre dossier vous sera envoyé par courriel ; il ne sera pas fait de réponse téléphonique de réception de dossier. Tout dossier reçu ou déposé hors délai sera refusé ainsi que les dossiers incomplets. Tout dossier refusé sera retourné au candidat.
    Diplôme

    Résultats des épreuves de sélection

    La note sur 40 des épreuves d’admission est le total des notes obtenues au dossier d’admissibilité et à l’entretien individuel d’admission. Sont déclarés admis les candidats les mieux classés dans la limite de la capacité d’accueil agréée de l’école. Les places sont réparties comme suit :

    • Nombre de places réservées aux reports des candidats admis au titre du concours 2022 : 2
    • Nombre de places réservées aux reports des candidats admis au titre du concours 2023 : 9
    • Nombre de places ouvertes aux candidats titulaires d’un diplôme français : 14
    • Nombre de places ouvertes aux candidats titulaires d’un diplôme étranger : 2

    À la publication des résultats, une liste principale et une liste complémentaire seront dressées. Les listes principale et complémentaire (sans mention des notes des candidats) sont affichées dans le hall du PFRS et disponibles sur ce site internet, et sur la plateforme Concours du CHU Caen Normandie :

    • Admissibilité : vendredi 12 avril 2024 · 12 h 
    • Admission : vendredi 14 juin 2024 · 12 h 

    Conformément à l’article 27 de la loi informatique et libertés n°78-17, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des informations. Vous pouvez donc vous opposer à la diffusion de votre nom sur ces listes. Dans ce cas, vous veillerez à cocher la case prévue à cet effet sur la fiche d’inscription au concours.

    Tous les candidats sont personnellement informés par courrier de leurs résultats. Si dans les 10 jours suivant l’affichage, le candidat n’a pas donné son accord écrit, il est présumé avoir renoncé à son admission et sa place est proposée au candidat inscrit en rang utile sur la liste complémentaire.

    Si dans les 10 jours suivant l’affichage, un candidat classé sur la liste principale ou sur la liste complémentaire n’a pas confirmé par écrit son souhait d’entrer en formation, il est présumé avoir renoncé à son admission ou à son classement sur la liste complémentaire et sa place est proposée au candidat inscrit en rang utile sur cette dernière liste.

    Les résultats du processus de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle il a été organisé.

    Toutefois, le directeur de l’école peut accorder, pour une durée qu’il détermine et dans la limite cumulée de deux ans, un report pour l’entrée en scolarité dans l’institut de formation (article 13- II de l’arrêté de formation du 27 avril 2022).

    Préparation aux épreuves de sélection à l’entrée en formation IBODE

    Chaque année, l’école propose une préparation aux épreuves de sélection pour l’entrée en formation d’infirmier(e) de bloc opératoire dont la durée, les dates et le contenu des sessions est défini dans les fiches de la formation préparatoire disponibles ci-après.

  • Rentrée 2023

    Rentrée promotion 2023-2025

    Pour les candidats admis en formation pour la session 2023-2025, et qui auront confirmé leur entrée en formation :

    Le dossier administratif de rentrée est à retourner dans les meilleurs délais à :

    Ecole d’IBODE du CHU de Caen · Avenue de la Côte de Nacre – CS 30001 · 14033 CAEN CEDEX 9

    La rentrée effective en formation aura lieu le :

    > Lundi 4 septembre 2023, à 9h Salle PS0-081 (RDC), au PFRS – 2 rue des Rochambelles – 14000 CAEN

Logo Qualiopi

L’école d’IBODE est certifiée QUALIOPI n°2022/98983.1