PREVENTION

Septembre en or – Cancérologie pédiatrique - retour sur une prise en charge adaptée pendant la pandémie de la Covid-19

L'épidémie de la Covid-19 est venue impacter les prises en charges médicales parfois lourdes comme en cancérologie pédiatrique. En créant le registre national des enfants suivis en oncologie pédiatrique et infectés par le SARS-Cov2, le service d'onco-hématologie pédiatrique du CHU de Caen Normandie est en première ligne pour l'analyse du retentissement de l'épidémie sur cette population particulièrement fragile.

Publié le 13/09/2021
par service communication
voir le service >>
imprimer l'article
Envoyer l'article par mail
flux RSS du CHU de Caen
Ⓒ CHU Caen - service communication

Une enquête menée lors de la première vague de la crise sanitaire en avril 2020 auprès des 31 centres de la Société Française de lutte contre les Cancers et leucémies de l'Enfant et de l'adolescent (SFCE) a montré l'hétérogénéité des difficultés de prise en charge médicale sur le territoire français. En effet, seuls 8 centres en majorité du Grand Est et d'Ile-de-France ont été amenés à décaler des prises en charge d'enfants infectés par le SARS-Cov2. Tandis que les enfants non infectés par la Covid-19 n'ont pas subi de retard de traitement et ce malgré des besoins accrus en personnels soignants. Plus de 90% des centres ont été amenés à décaler des consultations de suivi après traitement.

L'ensemble des centres ont mis en place des téléconsultations facilitant le suivi des patients. Le suivi social et psychologique en distanciel a été étendu au 2/3 des centres limitant ainsi les impacts de l'isolement des patients. Les autres soins de supports comme l'activité physique adaptée, l'accompagnement par une socio-esthéticienne de l'adolescent, et les interventions extérieures (clowns, conteurs(ses), musicien(nes), etc) ont été pour la plupart annulés. Les visites ont été majoritairement limitées aux deux parents, réduisant également les temps d'activité avec les autres proches.

La majorité des centres ont jugés que l'épidémie a eu un retentissement négatif sur la prise en charge globale des enfants et de leur famille et ce malgré des traitements médicaux et chirurgicaux pédiatriques peu impactés.

Les données du registre national montrent également que les enfants infectés en cours de traitement ont des symptômes de Covid qui ne diffèrent pas de la population générale. Même si la grande majorité des enfants suivis dans nos services présente des formes bénignes, on note cependant une sur-représentation des formes plus sévères. Ceci renforce l'importance des mesures préventives comme la vaccination de l'entourage et des enfants éligibles, et le maintien des mesures barrières.

L'établissement de ce registre national unique a permis d'établir des recommandations afin d'améliorer la prise en charge et la qualité de vie des enfants et des adolescents atteints de cancers en faisant face plus efficacement à la pandémie de la Covid-19.

Pour plus d'informations :

Contact presse CHU de Caen Normandie

Service Communication,
CHU de Caen Normandie
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN edex 9
Tél. : 02 31 06 49 61
Courriel : communication@chu-caen.fr

DERNIERS ARTICLES