PREVENTION

Septembre en or – le mois dédié à la lutte contre les cancers pédiatriques

En France, près de 1 700 nouveaux cas de cancers chez l'enfant de moins de 15 ans et 800 chez les adolescents de 15 à 18 ans sont diagnostiqués chaque année. Près de 50% des cas surviennent avant l'âge de 5 ans.

Publié le 09/09/2021
par service communication
voir le service >>
imprimer l'article
Envoyer l'article par mail
flux RSS du CHU de Caen
Ⓒ CHU Caen - service communication

Les cancers de l'enfant ne ressemblent pas à ceux de l'adulte. Ils sont beaucoup plus rares (1% à 2% de l'ensemble des cancers) et touchent d'autres organes que les cancers de l'adulte. Les leucémies, les tumeurs du système nerveux central et les lymphomes sont les principales pathologies cancéreuses rencontrées chez les moins de 15 ans, à la différence des principaux cancers de l'adulte qui touchent les poumons, le sein ou la prostate.

Les progrès réalisés au cours des 4 dernières décennies permettent aujourd'hui de guérir 8 enfants sur 10. Mais malgré les progrès conséquents réalisés, le cancer reste la deuxième cause de mortalité chez les moins de 15 ans, après les accidents. La recherche de nouveaux traitements doit se poursuivre pour améliorer le pronostic des cancers pédiatriques mais également limiter les séquelles.

Le service d'onco-hématologie pédiatrique du CHU de Caen Normandie a accueilli en 2020 une cinquantaine de nouveaux patients originaires de l'ex Basse-Normandie, mais également une vingtaine d'enfants originaires d'autres départements et régions, dans le cadre de filières de soins interrégionales (protonthérapie). Leur prise en charge se fait avec le réseau d'oncologie pédiatrique en étroite collaboration avec les services de pédiatrie des CHG de la région, le centre François Baclesse (où est réalisé la radiothérapie lorsque nécessaire), les centres de rééducations pédiatriques et demande un important travail de coordination entre les différents acteurs médicaux (chirurgiens pédiatriques, neurochirurgiens, réanimateurs pédiatriques, radiologues, radiothérapeutes, médecins rééducateurs, généticiens, pharmaciens...) mais également para-médicaux (psychologue, assistante sociale, institutrice, infirmière de coordination, assistant en recherche clinique...). Grâce aux associations intervenant dans le service, les enfants bénéficient également de soins de support comme l'activité physique adaptée, la socio-esthétique, mais également de moment de divertissement (musicienne, clowns, conteuse...).

Le service est doté de 15 lits dont 4 lits d'Hôpital De Jour (HDJ) et a réalisé en 2020 près de 2400 séjours, 80% en ambulatoire.

La recherche clinique est prépondérante en oncologie pédiatrique. Ainsi, quasiment 80% des enfants traités dans le service en 2020 ont été inclus dans des protocoles d'essai clinique ou participent à la recherche clinique, interrégionaux, nationaux ou internationaux. Ceci facilite l'accès aux thérapeutiques innovantes (thérapies ciblées). L'objectif est de guérir toujours plus d'enfants, mais également de les guérir mieux en allégeant les traitements lorsque cela est possible, afin de limiter les séquelles à long terme. Dans la même perspective, une consultation de suivi à long terme pour les patients adultes guéris d'un cancer pédiatrique a été ouverte en collaboration avec nos collègues du centre François Baclesse cette année.

Le mois dédié aux cancers pédiatriques est l'occasion de mettre un coup de projecteur sur ces pathologies rares, sur les équipes qui les prennent en charge et sur les associations qui nous soutiennent et soutiennent les familles au quotidien, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information !

Contact presse CHU de Caen Normandie

Service Communication,
CHU de Caen Normandie
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN edex 9
Tél. : 02 31 06 49 61
Courriel : communication@chu-caen.fr

DERNIERS ARTICLES