JOURNEES D'INFORMATIONS

21 mars : journée de dépistage gratuit et anonyme des maladies rénales

Journée de dépistage organisée par le service de néphrologie-dialyse transplantation rénale et le collectif France Rein dans le cadre de la 14ème semaine nationale du rein.

De 10h à 16h30, dans le hall d'accueil du CHU - Bâtiment Sud (FEH). Entrée libre et gratuite.

Publié le 15/02/2019
par Service Communication
voir le service >>
imprimer l'article
Envoyer l'article par mail
flux RSS du CHU de Caen
Ⓒ CHU Caen - service communication

La semaine du rein*

semaine du Rein

La semaine nationale du rein, dont la 14ème édition se déroule du 9 au 16 mars 2019, s'inscrit de plus en plus comme un événement incontournable pour la santé des Français.

Lorsque les premiers symptômes des maladies rénales se manifestent, il est souvent trop tard car ce sont des maladies silencieuses. C'est alors la mise en dialyse et, dans le meilleur des cas, la greffe.

6 millions de personnes ont les reins malades  et l'ignorent. Lorsqu'elles s'en rendent compte, il est souvent trop tard.

Pourtant, en s'informant sur ces pathologies et les risques qui y sont associés et en se faisant dépister, il est possible de retarder, voire d'éviter ces maladies très lourdes (l'insuffisance rénale est souvent synonyme de dialyse et/ou de greffes).

Grâce au dépistage, il est posssible de détecter une insuffisance rénale à un stade très précoce et de prendre alors les mesures qui s'imposent (régime alimentaire, prise ou arrêt de certains médicaments, etc.).

C'est ce constat qui a motivé voilà 14 ans la création de la semaine nationale du tein. Nous sommes tous concernés par l'insuffisance rénale chronique dont le nombre de malade augmente de 2% par an.

La semaine nationale du rein est une bonne occasion de se faire dépister et de vérifier le bon fonctionnement de ses reins. En cas d'anomalie, ce dépistage peut permettre une prise en charge précoce. La semaine nationale du Rein vise aussi plus largement à sensibiliser le grand public aux problématiques relatives aux maladies rénales.

* source : www.semainedurein.fr

Au CHU une journée de dépistage gratuit et anonyme des maladies rénales

Au CHU de Caen Normandie, le 21 mars, de 10h à 16h30, le service de néphrologie-dialyse transplantation rénale et et le collectif France Rein organiseront une journée de sensibilisation et de dépistage (test à la bandelette urinaire, prise de la pression artérielle) anonyme, gratuit et sans rendez-vous, à destination du grand public.

Sur place, l'équipe médicale et paramédicale proposera également une information détaillée sur les maladies rénales, leur prévention et les bonnes pratiques d'hygiène et de diététique.

14e semaine nationale du Rein

Des lieux de dépistage dans toute la France :

Les opérations de sensibilisation et de dépistage anonyme et gratuit se déroulent comme depuis 14 ans au sein d'établissements de santé (hôpitaux, cliniques et centres de dialyse qui proposent un test de dépistage de protéinurie et d'hématurie par bandelette urinaire).

Pour plus d'informations sur la semaine du rein et connaitre les lieux de dépistage : www.semainedurein.fr

Les maladies rénales : une menace silencieuse...

Les reins, des organes indispensables à la vie

Situés de part et d'autre de la colonne vertébrale, en dessous du diaphragme, les reins ont la forme de gros haricots pesant chacun environ 180 g.

  • Les reins ont un rôle de filtre qui élimine les déchets toxiques produits par l'organisme et transportés par le sang,
  • les reins équilibrent les minéraux nécessaires à l'organisme,
  • les reins maintiennent l'équilibre hydrique de l'organisme,
  • les reins produisent des hormones, des enzymes et des vitamines.

Les maladies rénales

Elles peuvent être causées par des infections à streptocoques susceptibles d'entraîner des dérèglements spontanés du système immunitaire, facteur de maladies rénales.

Les maladies qui atteignent les vaisseaux sanguins, comme l'hypertension artérielle et le diabète, peuvent aussi endommager les reins, en détruisant peu à peu les unités du rein qui filtrent le sang : les glomérules.

L'insuffisance rénale chronique (IRC) c'est quoi ?

Chacun d'entre nous possède un patrimoine de minuscules cellules, les néphrons, qui composent le rein. Ce sont elles qui lui permettent de nettoyer le sang de tous ses déchets, mais aussi de produire des hormones, des enzymes et des vitamines indispensables à l'organisme.

Malheureusement, ce patrimoine est fragile (à partir de 60 ans, on perd 10 % de fonction rénale tous les 10 ans) et certaines maladies, au premier rang desquelles le diabète et l'hypertension artérielle, peuvent affecter gravement ces cellules.

Lorsque leur destruction est permanente et définitive, on parle d'insuffisance rénale chronique (IRC). On parle d'insuffisance rénale chronique terminale quand le rein ne fait plus du tout face aux besoins de l'organisme et que le recours à un traitement de suppléance est donc devenu indispensable.

Deux traitements de suppléance permettent alors la survie de l'individu : la dialyse (un des traitements qui dégrade le plus la qualité de vie) et la greffe rénale (la pénurie de greffons contraint souvent les malades à dialyser plusieurs années avant de pouvoir être greffés).

Contact presse CHU de Caen Normandie :

Service Communication,
CHU de Caen Normandie
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9
Tél. : 02 31 06 49 61
Courriel : communication@chu-caen.fr

DERNIERS ARTICLES