INNOVATION

Labellisation centre d’excellence thérapeutique de l’institut de psychiatrie de 2 équipes du CHU

La labellisation "centre d’excellence thérapeutique de l’institut de psychiatrie" de l’Equipe Mobile de Soins Intensifs (EMSI) et de l’équipe de réhabilitation témoigne de l’engagement territorial des professionnels du CHU de Caen Normandie dans les prises en charge d’excellence. Mises en situation, prise en charge précoce, suivi du patient dans son environnement sont des méthodes de prise en charge innovantes permettant d’obtenir de meilleurs résultats cliniques.

Publié le 05/07/2019
par Service Communication
voir le service >>
imprimer l'article
Envoyer l'article par mail
flux RSS du CHU de Caen
Ⓒ CHU Caen - service communication

Visant à créer un continuum recherche-prise en charge d’excellence à l’échelle régionale, les Centres d’Excellence Thérapeutique de l’Institut de Psychiatrie (CETIP)) ont vocation à offrir des soins innovants en lien direct avec la recherche et les nouvelles pratiques. Octroyée par un comité constitué par l’Institut de Psychiatrie et composé pour moitié de personnalités internationales, cette double labellisation témoigne de l’engagement des professionnels du CHU de Caen pour promouvoir des soins de qualité et des pratiques innovantes.

En savoir plus :

L’EMSI pour les prises en charge des premiers épisodes psychotiques :

Qu'est ce qu’un épisode psychotique ?

Un épisode psychotique décrit un trouble psychique caractérisé par une perte de contact plus ou moins durable avec la réalité. Ces troubles surviennent préférentiellement chez les patients jeunes. Sur 100 adolescents et jeunes adultes, 3 vont faire l’expérience d’un épisode psychotique, faisant de ce trouble une affection statistiquement plus courante que le diabète dans cette population.

Le "Case management" : le mode de prise en charge de l’EMSI du CHU de Caen Normandie

L’EMSI propose une détection, une évaluation et une intervention précoce auprès de jeunes adultes âgées de 16 à 30 ans à haut risque de transition vers la psychose ou présentant un premier épisode psychotique.

Le diagnostic précoce permet de proposer rapidement des soins appropriés favorisant une évolution favorable.

Les soins intensifs sont proposés par une équipe pluridisciplinaire sur 2 ans visant à améliorer le fonctionnement du jeune et à restaurer une trajectoire de développement satisfaisante.

La prise en charge « case-management » est une prise en charge personnalisée qui se veut positive, pro-active et constructive. Elle fournit des soins extrahospitaliers, par nature moins traumatisants et moins stigmatisants, qui permettent de travailler la symptomatologie des patients dans leur environnement naturel et social.

Ce type de soins intensifs se caractérise par la mobilité du case manager qui engage le patient et facilite l’accès aux soins aussi bien auprès du psychiatre que du psychologue. Ils travaillent ensemble à l’assimilation de l’expérience psychotique et à la réintégration socio-professionnelle. Le patient peut ainsi être vu plusieurs fois par semaine par le case manager dans un environnement familier comme l’école, l’université, les transports en commun, ou le centre-ville.

La réhabilitation psychosociale pour les patients ayant des troubles schizophréniques et apparentes

La réhabilitation psychosociale englobe toutes les actions qui favorisent l’autonomie des personnes souffrant de troubles psychiques.

L’hôpital de jour est l’instrument principal des soins intensifs de réhabilitation psychosociale. Il est organisé pour que des équipes pluridisciplinaires expérimentées en psychiatrie et spécialisés dans les techniques de réhabilitation puissent travailler au rétablissement des patients souffrant de schizophrénie. Ce travail de réhabilitation intensive est individualisé. Le contrat de soins « personnalisé » du patient peut intégrer :

  • des activités de réadaptation à la vie quotidienne structurées et organisées ;
  • des activités ayant un support de médiation, en particulier sportive ;
  • des « modules » qui permettent de travailler en groupe et/ou de façon individuelle sur des compétences spécifiques comme gérer ses médicaments, gérer son argent, son temps libre, développer des capacités de communication, améliorer sa présentation (travail sur l’hygiène corporelle, vestimentaire) ;
  • la remédiation cognitive, qui vise à réacquérir des capacités mentales comme l’attention, la mémoire…

Enfin, le travail de réhabilitation intègre l’aide spécialisée pour les familles. Elle est basée sur le programme Profamille, qui permet aux proches de faire face à la maladie, en acquérant des connaissances sur les troubles, un savoir-faire et un savoir être au quotidien.

Informations :

Service de Psychiatrie Adulte (Centre Esquirol)
Centre Hospitalier Universitaire
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9 Tél. secrétariat : 02 31 06 50 62
présentation détaillée : www.chu-caen.fr/psychiatrie.html

Contact presse CHU de Caen Normandie :

Service Communication,
CHU de Caen Normandie
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 CAEN cedex 9
Tél. : 02 31 06 49 61
Courriel : communication@chu-caen.fr

DERNIERS ARTICLES