Participer à un projet de recherche

Dans le cadre de votre prise en charge, un médecin, que l'on appelle médecin investigateur, peut vous proposer de participer à une recherche biomédicale portant sur l'évaluation d'un médicament, d'un dispositif médical, ou d'une stratégie thérapeutique de la maladie qui vous concerne.

La recherche biomédicale, ou recherche clinique, a pour but de développer les connaissances scientifiques et médicales. Vous pouvez également participer à un protocole de recherche clinique comme volontaire sain.

La loi encadre précisément les conditions de cette recherche.

Préalablement à la réalisation d’une recherche biomédicale, votre consentement libre et éclairé est recueilli par écrit après que le médecin investigateur vous ait donné toutes les informations relatives au protocole.

Après avoir obtenu les réponses satisfaisantes à vos questions et disposé d’un délai de réflexion adapté, vous pouvez alors décider de participer ou non à la recherche en signant ou non le consentement de participation au protocole.

Si des prélèvements sont effectués et conservés dans le cadre du protocole, ceux-ci peuvent être conservés et utilisés dans le cadre d’une autre recherche. Vous avez le droit de vous y opposer et vous pouvez demander la destruction de ces échantillons à tout moment.

La loi concernant le traitement automatisé de données nominatives, ayant pour fin la recherche dans le domaine de la santé, indique que les données médicales vous concernant et les données nécessaires à l’étude sont recueillies et utilisées dans des conditions assurant leur confidentialité. Vous disposez d’un droit d’accès et de rectification mais également d’un droit d’opposition à la transmission de vos données personnelles utilisées dans le cadre de cette étude.

Vous avez le droit de refuser ou de retirer votre consentement à tout moment.