ECOLE D'INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE

L'école d'infirmier(e)s de bloc opératoire est rattachée au Centre Hospitalier Universitaire de Caen. Elle assure la formation d'étudiants en vue de l'obtention du Diplôme d'Etat d'Infirmier(ère) de Bloc Opératoire (IBODE).

Ecole d'infirmier(e)s de bloc opératoire

Equipe

Pour accéder aux coordonnées d'une personne, cliquez sur son nom dans la liste ci-dessous.

Sylvie LEBOUVIERDirecteur de soins, coordinateur du pôle des Formations Paramédicales
Pr Sylvain MOREAUConseiller scientifique
Professeur des Universités - Praticien Hospitalier
service d'Oto-Rhino-Laryngologie (O.R.L.) et Chirurgie Cervico-Faciale
Anne-Marie LECOUTURIERCadre supérieur de santé
Formation initiales
Dominique ALLAISCadre supérieur de santé
Écoles de spécialités
Sylviane DUBOIS Cadre de santé - formateur
Edith PETRISSANTDocumentaliste
Philippe LEPLEUXDocumentaliste
Angélique DROUETSecrétaire
Martine LHERMENIERSecrétaire

L'enseignement

Le métier d'infirmier(ère) de bloc opératoire

Vous pouvez consulter la fiche métier "Infirmier de bloc opératoire" en cliquant sur ce lien :
www.sante.gouv.fr/infirmier-de-bloc-operatoire.html

Les enseignements théoriques et cliniques

l'enseignement comporte une partie théorique aux multiples intervenants et une partie clinique suivie dans divers établissements et services hospitaliers.

L'enseignement théorique

les intervenants :

Sollicités pour leurs compétences dans différents domaines, ils sont médecins, chirurgiens, anesthésistes-réanimateurs, pharmaciens, radiologues, directeur des soins, cadres IBODE, cadres IDE, cadres IADE, cadres médico-techniques, cadres enseignants, IBODE, IDE, IADE, ingénieurs, techniciens, industriels, commerciaux, administratifs, avocats, juristes, psychologues et toute autre personne selon ses compétences.

La formation clinique

les équipes d'encadrement en stage :
  • blocs opératoires : CHU de Caen, Centre François Baclesse, Centre Hospitalier Privé Saint-Martin, Clinique de la Miséricorde, Centre Hospitalier (CH) de Lisieux, CH Bayeux, CH Falaise, CH Cherbourg, CH Avranches, CH Granville, CH Alençon, CHM Saint-Lô et autres terrains de stage en fonction des demandes formulées par les élèves.
  • stérilisation centrale : CHU de Caen, CH Lisieux
  • endoscopie : CHU de Caen (gastroentérologie), Clinique de la Miséricorde, CH Bayeux, CH Falaise, CHM Saint-Lô.
  • hygiène hospitalière : CHU de Caen, Réseau Régional d'hygiène de Basse-Normandie, CH Bayeux, CH Falaise, CH lisieux et autres centres hospitaliers de la région en fonction du projet professionnel des élèves.

L'organisation de la formation

la formation, répartie sur 18 mois est réalisée par alternance de périodes de cours de 1 à 4 semaines successives (29 semaines de 30h au total) et de périodes de stages de 4 semaines successives (39 semaines de 35h au total).

Les cours :

ils correspondent à 29 semaines de 30h, répartis en 4 modules :

  • module 1 : hygiène,
  • module 2 : technologies,
  • module 3 : anesthésie et techniques chirurgicale,
  • module 4 : fonction IBODE.
Les stages :

ils correspondent à 39 semaines de 35h, répartis en :

  • stages obligatoires :
    • ostéoarticulaire : 2 stages de 4 semaines,
    • chirurgie viscérale : 2 stages de 4 semaines,
    • stérilisation, hygiène hospitalière, endoscopie : 3 stages d'une semaine.
  • stages optionnels (2 à 4 semaines) :
    • chirurgie cardiovasculaire et thoracique,
    • bloc des urgences du CHU,
    • ORL, chirurgie maxillo-faciale, chirurgie ambulatoire, neurochirurgie ou autre en fonction du projet professionnel de l'élève.

Les épreuves de la formation

Les conditions d'épreuve énoncées ci-dessous reprennent l'arrêté du 22 octobre 2001 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'Infirmier de bloc opératoire.

Article 23 :

sont autorisés à se présenter aux épreuves du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire les élèves ayant validé l'ensemble des enseignements théoriques, des mises en situation professionnelle et des stages.

Article 24 :

l'examen du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire comprend deux épreuves, une épreuve écrite et une épreuve de mise en situation professionnelle.

L'épreuve écrite :

Elle consiste en la réalisation d'un travail d'intérêt professionnel. Ce travail individuel de 20 à 30 pages évalue les capacités d'analyse de l'élève, l'aptitude de celui-ci à conduire une réflexion professionnelle en lien avec la fonction d'infirmier de bloc opératoire. Le thème de ce travail est choisi par l'élève en accord avec l'équipe pédagogique de l'école.

L'évaluation du travail d'intérêt professionnel est réalisée par deux experts dans le domaine traité, dont au moins un n'assure pas d'enseignement dans l'école d'origine du candidat. L'un de ceux-ci doit être un infirmier de bloc opératoire diplômé d'Etat.

Le travail d'intérêt professionnel et son argumentation donnent lieu à une note sur 20 pour le contenu écrit et une note sur 20 pour l'argumentation orale. La note totale doit être égale ou supérieure à 20 sur 40 sans note inférieure à 8 sur 20 à l'une des deux parties.

L'épreuve de mise en situation professionnelle :

Elle a pour objet d'évaluer les acquis théoriques et pratiques de l'élève.

D'une durée de cinq heures au maximum, elle est réalisée dans le bloc opératoire où l'élève est en stage, en présence de deux examinateurs : un médecin spécialiste qualifié en chirurgie et un cadre infirmier titulaire du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire ou un Infirmier de Bloc Opératoire diplômé d'Etat exerçant dans un autre bloc opératoire. L'intervention qui fait l'objet de cette mise en situation professionnelle est choisie le matin de l'épreuve par les deux examinateurs.

L'épreuve est notée sur 40 points. Toute note inférieure à 20 sur 40 est éliminatoire.

Article 25 :

L'élève qui satisfait aux conditions requises pour l'une des deux épreuves en conserve le bénéfice. S'il n'a pas validé le travail d'intérêt professionnel, l'école organise à son intention une nouvelle soutenance sur le même thème ou sur un autre thème au plus tard trois mois après la proclamation des résultats du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire.

S'il n'a pas validé la mise en situation professionnelle, une épreuve de rattrapage est organisée au plus tard trois mois après la proclamation des résultats du diplôme d'Etat.

En cas de nouvel échec à l'une des épreuves ou aux deux épreuves, le dossier de l'élève est soumis au conseil technique qui émet un avis sur le redoublement de celui-ci, la décision finale étant prise par le directeur de l'école. Un seul redoublement est autorisé.

Article 26 :

Le jury du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire est nommé par le préfet de région, sur proposition du directeur régional des affaires sanitaires et sociales après avis du directeur de l'école. Il comprend :

  • le directeur régional des affaires sanitaires et sociales, président, ou son représentant,
  • le conseiller scientifique d'une école d'une autre région, ou son représentant, médecin spécialiste qualifié en chirurgie, enseignant dans une école d'une autre région,
  • un directeur d'école ou un cadre infirmier de bloc opératoire diplômé d'Etat enseignant dans une école d'une autre région,
  • un médecin spécialiste qualifié en chirurgie,
  • un cadre infirmier de bloc opératoire diplômé d'Etat accueillant des élèves en stage ou un infirmier de bloc opératoire diplômé d'Etat ayant une expérience professionnelle au moins égale à trois ans.
Article 27 :

la liste définitive des candidats déclarés admis au diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire est établie en séance plénière du jury. Elle est affichée au siège de la direction régionale des affaires sanitaires et sociales.

Article 28 :

le préfet de région délivre aux candidats déclarés admis le diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire. Il délivre aux candidats une attestation de réussite aux épreuves. Cette attestation mentionne que son titulaire ne peut exercer en France ni la profession d'infirmier ni la profession d'infirmier de bloc opératoire. Elle peut toutefois être échangée contre le diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire dès que les intéressés remplissent les conditions exigées pour exercer la profession d'infirmier ou de sage-femme en France.

Article 29 :

les épreuves du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire sont organisées chaque année au mois de mars pour la rentrée d'octobre et au mois de septembre pour la rentrée d'avril par le directeur régional des affaires sanitaires et sociales. Une deuxième session est organisée dans les trois mois qui suivent les résultats de la première session dans les conditions définies ci-dessus (article 25).

Conditions d'admission

Les conditions d'admission énoncées ci-dessous reprennent l'arrêté du 22 octobre 2001 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire.

Article 7 :

pour être admis à suivre l'enseignement sanctionné par le diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire, les candidats doivent :

  • être titulaires soit d'un diplôme, certificat ou autre titre mentionné à l'article L. 4311-3 ou à l'article L. 4311-12 du code de la santé publique leur permettant d'exercer sans limitation la profession d'infirmier, soit d'un diplôme, certificat ou autre titre mentionné à l'article L. 4151-5 du code de la santé publique leur permettant d'exercer la profession de sage-femme ou d'une autorisation d'exercice délivrée par le ministre chargé de la santé en application de l'article L. 4111-2 du code de la santé publique,
  • justifier de deux années minimum d'exercice, en équivalent temps plein, soit de la profession d'infirmier, soit de la profession de sage-femme, au 1er janvier de l'année du concours,
  • avoir subi avec succès les épreuves d'admission à la formation préparant au diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire, organisées par chaque école agréée sous la responsabilité du préfet de région,
  • avoir acquitté les droits de scolarité fixés par arrêté ministériel,
  • avoir souscrit par convention l'engagement d'acquitter les frais d'enseignement fixés par le conseil d'administration de l'organisme gestionnaire dans le cas où les candidats prennent leur formation en charge.Dans le cas contraire, cette obligation est souscrite par l'employeur.

Article 8 :

pour les candidats résidant dans les départements et territoires d'outre-mer, l'école ou les écoles de métropole choisies par les candidats peuvent organiser l'épreuve écrite d'admissibilité dans les départements ou territoires d'outre-mer avec la participation des représentants locaux de l'Etat, sous réserve qu'elle se passe le même jour et à la même heure qu'en métropole.

Les candidats résidant en métropole souhaitant s'inscrire dans une école d'un département ou d'un territoire d'outre-mer bénéficient des mêmes dispositions.

Article 9 :

en sus de la capacité théorique agréée et dans la limite de 10 % de l'effectif agréé, peuvent être admises des personnes titulaires d'un diplôme étranger d'infirmier ou de sage-femme non validé pour l'exercice en France. Celles-ci doivent justifier d'un exercice professionnel de vingt-quatre mois apprécié en équivalent temps plein, satisfaire aux tests de niveau professionnel et à une épreuve permettant d'apprécier leur maîtrise de la langue française.

Ces épreuves sont organisées par le service culturel de l'ambassade de France dans le pays concerné. Les sujets sont proposés et corrigés par le directeur et les enseignants de l'école choisie par le candidat.

Un justificatif de prise en charge financière pour la durée des études est exigé. Les pièces constituant le dossier sont énumérées à l'article 11 du présent arrêté. Elles devront être traduites par un traducteur agréé par le service culturel de l'ambassade de France.

Le Concours

Les conditions d'admission énoncées ci-dessous reprennent l'arrêté du 22 octobre 2001 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'Infirmier de bloc opératoire.

Dates de concours

    concours d'entrée
  • clôture des inscriptions : lundi 24 mars 2014 à midi, cachet de la poste faisant foi
  • épreuve écrite d'admissibilité : mardi 22 avril 2014 de 9h à 11h
  • résultats d'admissibilité : vendredi 25 avril 2014 à 12h
  • épreuve orale d'admission : jeudi 22 mai 2014
  • résultats d'admission : vendredi 23 mai 2014 à 12h
  • rentrée scolaire : octobre 2014.

Le dossier de candidature

Le dossier d'inscription aux épreuves du concours d'admission, dûment complété, est à déposer ou à adresser à l'école impérativement avant la date limite du : lundi 24 mars 2014 - 12 h (cachet de la poste faisant foi).

Le dossier d'inscription est disponible :

  • auprès du secrétariat de l'école sur simple demande (par courrier, par téléphone ou en vous présentant directement à l'école),
  • en téléchargement direct depuis la rubrique "documentation en téléchargement".

Composition du dossier

Ce dossier est accompagné des pièces suivantes :

  • une demande écrite de participation aux épreuves, argumentant votre projet professionnel et votre projet de formation,
  • un curriculum vitae indiquant notamment les compétences que vous avez développées en lien avec votre projet professionnel (et précisant votre numéro de sécurité sociale),
  • un état de service avec justificatif de l'ensemble de la carrière d'infirmier(e) Diplômé(e) d'Etat ou de sage-femme Diplômée d'Etat, attestant un exercice professionnel correspondant à 24 mois d'équivalent temps plein au 1er janvier de l'année du concours,
  • une copie du diplôme d'Etat d'infirmier (ou de sage-femme),
  • une copie de l'AFGSU (ou de l'AFPS),
  • une copie de l'inscription au répertoire ADELI,
  • UNE copie de l'inscription à l'Ordre National des Infirmiers,
  • un certificat médical attestant que le candidat a bénéficié des vaccinations exigées, conformément à l'arrêté du 6 mars 2007 fixant les conditions d'immunisation des personnes visées à l'article L. 3111-4 du code de la santé publique (télécharger le modèle de certificat proposé par l'école),
  • un chèque de 80 euros correspondant aux droits d'inscription au concours d'entrée 2014, libellé à l'ordre du Trésorier Principal du CHU de Caen,
  • 2 photographies d'identité,
  • 1 photocopie recto-verso d'une pièce d'identité (carte nationale d'identité ou passeport),
  • une autorisation d'utilisation des informations personnelles.

Documents à télécharger

Pour téléchargez les différents supports (dossier d'inscription, note d'information, certificat de vaccination...) consultez la rubrique "documentation en téléchargement".

Le directeur indique aux candidats le nombre de places ouvertes au concours.

Merci de contacter l'école pour tout besoin complémentaire.

La composition du jury

le jury des épreuves d'admission est nommé par arrêté du préfet de région, sur proposition du directeur de l'école. Il comprend :

  • le directeur régional des affaires sanitaires et sociales, président, ou son représentant,
  • le directeur de l'école,
  • le conseiller scientifique de l'école,
  • deux cadres infirmiers titulaires du diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire,
  • un médecin spécialiste qualifié en chirurgie,
  • il peut être prévu des suppléants.

Si le nombre de candidats le justifie, le préfet de région peut, sur proposition du directeur de l'école, augmenter le nombre d'examinateurs en respectant le rapport entre le nombre de médecins spécialistes qualifiés en chirurgie et de cadres infirmiers de bloc opératoire diplômés d'Etat.

Les épreuves d'admission

les épreuves d'admission évaluent les connaissances professionnelles des candidats et leur aptitude à suivre l'enseignement conduisant au diplôme d'Etat d'infirmier de bloc opératoire.

L'épreuve écrite et anonyme d'admissibilité :
  • elle dure 1h30,
  • elle est notée sur 20 points,
  • elle est composée de vingt questions courtes portant sur le programme de la formation sanctionnée par le diplôme d'Etat d'infirmier. Elle évalue notamment les connaissances acquises en anatomie-physiologie, hygiène, chirurgie et législation.
Remarques :
  • sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu une note au moins égale à 10 sur 20,
  • la liste par ordre alphabétique des candidats déclarés admissibles est affichée à l'école,
  • chaque candidat sera informé par écrit de son admissibilité ou non à l'épreuve orale.

L'épreuve orale d'admission :
  • elle est notée sur 20 points,
  • elle consiste en un exposé de dix minutes au maximum sur un sujet d'ordre professionnel faisant appel à des connaissances cliniques suivi d'un entretien de dix minutes au maximum avec le jury afin de juger les aptitudes du candidat à suivre la formation,
  • les candidats d'une même séance d'admission sont interrogés sur une question identique déterminée par le jury immédiatement avant le début de l'épreuve.
Remarques :
  • chaque candidat dispose de 20 minutes de préparation,
  • toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

La note sur 40 des épreuves d'admission est le total des notes obtenues à l'épreuve d'admissibilité et à l'épreuve orale d'admission.

Sont déclarés admis les candidats les mieux classés dans la limite de la capacité d'accueil agréée de l'école.

En cas d'égalité de points, le classement est établi en fonction de la note obtenue à l'épreuve d'admissibilité. En cas de nouvelle égalité, le candidat le plus âgé sera classé le premier.

Le jury réuni en formation plénière dresse la liste des candidats admis. Une liste complémentaire peut être établie.

Toute place libérée sur la liste principale du fait d'un désistement ou d'une demande de report de scolarité peut être pourvue par un candidat classé sur la liste complémentaire établie à l'issue des mêmes épreuves d'admission.

Lorsque, dans une école, la liste complémentaire établie à l'issue des épreuves d'admission n'a pas permis de pourvoir l'ensemble des places offertes, le directeur de l'école concernée peut faire appel à des candidats inscrits sur la liste complémentaire d'autres écoles restés sans affectation à l'issue de la procédure d'admission dans celles-ci.

Ces candidats sont admis dans les écoles dans l'ordre d'arrivée de leur demande d'inscription dans la limite des places disponibles.

Cette procédure d'affectation des candidats dans les écoles ne peut être utilisée que pendant l'année scolaire au titre de laquelle les épreuves d'admission ont été organisées dans celles-ci.

Article 14

les résultats des épreuves d'admission ne sont valables que pour la rentrée scolaire au titre de laquelle ils ont été publiés. Le directeur de l'école accorde une dérogation de droit de report d'un an renouvelable une fois en cas de congé de maternité, de congé d'adoption, pour garde d'un enfant de moins de quatre ans, en cas de rejet de demande d'accès à la formation professionnelle ou à la promotion sociale, de rejet de demande de congé de formation ou de rejet de demande de mise en disponibilité.

En outre, en cas de maladie, d'accident ou si l'élève apporte la preuve de tout autre événement grave qui lui interdit d'entreprendre ses études au titre de l'année en cours, un report de scolarité d'une année peut être accordé par le préfet de région sur proposition du directeur de l'école.

Les candidats ayant bénéficié d'un report de scolarité d'un an doivent confirmer par écrit leur entrée à l'école à la date de clôture des inscriptions, sous réserve, le cas échéant, de l'obtention ultérieure d'une prise en charge financière.

Les élèves interrompant leurs études pour un congé de maternité ou d'adoption peuvent reprendre leurs études l'année suivante. Les enseignements théoriques et les stages validés leur restent acquis. Cette possibilité est également donnée, après avis du conseil technique, aux élèves interrompant leurs études pour des motifs exceptionnels.

Les pré-requis

les pré-requis sont le programme de formation IDE, essentiellement l'anatomie, la physiologie, la surveillance clinique pré et post-opératoire, l'hygiène et la législation.

Stage préparatoire au concours d'entrée

Chaque année, l'école propose une préparation au concours d'entrée à l'école d'infirmier(e)s de bloc opératoire.

Durée et dates des stages :

La session dure 4 jours :

lundi 27 et mardi 28 janvier 2014 : de 8h30 à 17h
lundi 17 et mardi 18 mars 2014 : de 8h30 à 17h

Inscriptions :

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 17 janvier 2014.

Documents à télécharger

Pour téléchargez les différents supports (dossier d'inscription, plaquette d'information, etc.) consultez la rubrique "documentation en téléchargement".

Informations pratiques

Frais de scolarité (18 mois)

Ils sont de 6894 euros pour la formation avril 2013 - septembre 2014.

Situation de l'école

Elle se situe au 3ème étage de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers, sur le plateau de l'hôpital Côte de Nacre ().

Equipements/salles

L'école dispose d'une salle de cours, d'un centre de documentation et de 3 bureaux.

Formation continue

L'école organise 2 sessions de formation permanente ouvertes à tous les IDE, IBODE et techniciens biomédicaux.

Les prochaines sessions auront pour thème la "vidéo et l'endoscopie".

Vidéo et endoscopie - niveau 1 :
Dates :
vidéo endoscopie : dates à déterminer.
hygiène : dates à déterminer.

Documents à télécharger :
Pour téléchargez les différents supports au sujet de cette formation, (dossier d'inscription, plaquette d'information, etc.) consultez la rubrique "documentation en téléchargement".

Vidéo et endoscopie - niveau 2 :
Dates :
vidéo endoscopie : dates à déterminer.
hygiène : dates à déterminer.

Documents à télécharger :
Pour téléchargez les différents supports au sujet de cette formation, (dossier d'inscription, plaquette d'information, etc.) consultez la rubrique "documentation en téléchargement".

Attention :
pour cette session, un pré-requis est obligatoire : il vous faut avoir suivi la formation de Niveau 1 à Caen ou dans une autre école, ou au cours de la formation d'élève infirmière de bloc opératoire.

Coordonnées/horaires/secrétariat

Ecole d'Infirmier(e)s de Bloc Opératoire
Centre Hospitalier Universitaire
Avenue de la Côte de Nacre
CS 30001
14033 Caen cedex 9

Secrétariat :

Angélique DROUET
Tél. : 02 31 06 52 33
Courriel : iade-ibode-puer-sec@chu-caen.fr
Martine LHERMENIER
Tél. : 02 31 06 52 33
Courriel : lhermenier-m@chu-caen.fr

Horaires :

Secrétariat :
ouvert du lundi au jeudi de 8h à 18h en continu
le vendredi de 8h à 17h
En dehors des heures d'ouverture, il vous est possible de laisser un message sur le répondeur
Tél. : 02 31 06 52 33

Centre de Documentation

Informations et horaires d'ouverture

Le centre de documentation est géré par 2 documentalistes :

Edith PETRISSANT
Tél. :02 31 06 50 75

Philippe LEPLEUX
Tél. :02 31 06 50 75

Horaires d'ouverture :
- du lundi au jeudi de 8h à 18h
- le vendredi de 8h à 15h30

Le fonds documentaire

Les documents dont dispose le centre de documentation de l'institut couvrent de multiples domaines : soins infirmiers, sciences humaines, pédagogie, l'hôpital, legislation, éthique, handicap, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, l'hygiène, puériculture, psychanalyse...

Le centre met à la disposition de chacun :

  • plus de 3000 ouvrages,
  • des revues professionnelles : Soins, Revue de l'infirmière, L'infirmière magazine, Le journal des psychologues, Sciences humaines, La santé de l'homme, Santé mentale, Oxymag, Interbloc, Gestions hospitalières, L'école des parents, Les cahiers de la puéricultrice, Métiers de la petite enfance...
  • un fond multimédia : DVD, CD-Rom,...

Conditions de consultation et d'emprunt

L'accès est libre et gratuit pour tout public. La consultation des documents se fait sur place.

L'emprunt de documents est uniquement réservé aux étudiants inscrits au pôle des formations paramédicales. Dans ce cas, l'étudiant peut emporter 3 ouvrages maximum pour un délai n'excédant pas 15 jours et 3 revues pour une durée d'une semaine.